Rédiger une uchronie de 1815

Je propose ici, d'une part un espace type "petites annonces" destiné à tous les inscrits qui ont à vendre ou cherchent à acquérir quelque chose ayant un rapport avec l'objet du site, et d'autre part la possibilité d'annoncer divers événements où d'informer au sens large de tout le relatif à l'activité ludique nous concernant. J'y ajoute l'information périodique des mises à jour du site.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar REMY Nicolas-Denis sur 29 Juil 2015, 07:10

Bonjour,

Suite à une réflexion sur ce qui se serait passé en 1815 sans le retour du souverain de l'île d'Elbe, j'ai eu envie de lancer une étude uchronique sur le sujet :


Le but est de rassembler des participants avec des bases autant politiques que militaires, mais aussi sociales, juridiques et économiques, très solides, puis de définir une condition et surtout un point de divergence.

NOUS tenterons ensuite d'établir une uchronie sur 1815 et 1816. Voilà le site de suivi de cette aventure :
http://uchronie1815.simplesite.com/

Vous pouvez aussi participez en m'apportant vos idées et vos commentaires

Notre but est d'être non pas des fantaisistes mais des historiens.

Si vous êtes d'accord avec ces conditions, la participation est ouverte !

Amicalement
Dernière édition par REMY Nicolas-Denis le 28 Mar 2017, 09:35, édité 1 fois au total.
Image
A plusieurs, le jeu c'est mieux ;)
REMY Nicolas-Denis
 
Messages: 800
Inscrit le: 26 Sep 2010, 07:24
Localisation: Lyon (69)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar BERAT Christophe sur 02 Aoû 2015, 17:12

Très bonne idée j'ai lu "1940 et si la France avait continué la guerre" c'est passionnant. Et l'étude semble très fouillée. Serons-nous faire aussi bien ? Il faut aussi remarquer que plus on s'éloigne dans le temps moins l'on dispose d'éléments, il sera donc moins facile de traiter 1815. Un autre what if serait intéressant à traiter : et si Napoléon n'était pas aller en russie, ou, s'il s'était contenter de "libérer la Pologne-Lithuanie". C'est certes moins porteur mais plus intéressant en perspective.

Néanmoins très bon idée
BERAT Christophe
 

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar AUGER Vincent sur 11 Aoû 2015, 22:34

BERAT Christophe a écrit:s'il s'était contenter de "libérer la Pologne-Lithuanie".
Après la défaite sans appel de l'Autriche en 1805 et de la Prusse en 1806, le traité de Tilsitt a instauré un partage de l'Europe entre la France et la Russie qui place clairement la Pologne dans la sphère d'influence russe.

L'intervention française en Pologne est inévitable à cause des idéaux acquis par la révolution française, mais elle est aussi une démonstration éclatante aux yeux de tous les diplomates européens que la France napoléonienne ne saura jamais respecter les équilibres entre grandes puissances qui furent au coeur du système diplomatique du XVIIIème siècle (après l'hégémonie espagnole au XVIème et celle française de Louis XIV dans la seconde moitié du XVIIème).
Je pense donc que se "contenter de libérer la Pologne" est déjà un suicide stratégique et signe l'acte de décès de l'empire napoléonien.
Il ne faut pas oublier qu'en Europe de l'est, la Pologne était la puissance dominante du XVIIème siècle (ce sont les Polonais qui vinrent sauver Vienne du siège des Ottomans en 1683). Tout le XVIIIème siècle a vu les 3 autres puissances locales (Prusse, Russie et Autriche) coopérer pour détruire cette nation et ils y sont parvenus. Recréer un duché de Varsovie est un affront intolérable et une démonstration de manque de "réalisme politique" qui ne peut conduire qu'à générer chez ces 3 pays une volonté d'éliminer définitivement Napoléon de l'échiquier européen. Cette volonté rejoignant celle de l'Angleterre, toute uchronie incluant la libération de la Pologne ne peut à mes yeux que conduire au même résultat final.
Ludiquement votre




Vincent
AUGER Vincent
 
Messages: 548
Inscrit le: 14 Sep 2010, 23:05
Localisation: Paris (75)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar REMY Nicolas-Denis sur 28 Oct 2015, 09:34

Bonjour,

Suite à des recherches des intéressés, je souhaite ouvrir la discussion sur les sujets suivants :

a) une possible organisation militaire d'armées en 1815. Tous les états sont concernés.

b) le problème espagnol : le traité anglo espagnol du 5 juillet 1814 a d'énormes importances politiques pour l'Espagne. La Grande Bretagne ne le respecte pas dès le début de l'année 1815, je voudrais savoir ce qu'il contient comme articles.**

c) les réseaux financiers en Europe et aux Etats Unis d'Amérique à l'époque.

Merci de votre aide
Image
A plusieurs, le jeu c'est mieux ;)
REMY Nicolas-Denis
 
Messages: 800
Inscrit le: 26 Sep 2010, 07:24
Localisation: Lyon (69)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar AUGER Vincent sur 28 Oct 2015, 11:34

REMY Nicolas-Denis a écrit:c) les réseaux financiers en Europe et aux Etats Unis d'Amérique à l'époque.
J'ai chez moi
  • un ouvrage collectif intitulé "L'Europe à la fin du XVIIIème siècle (vers 1780-1802) (Scandinavie, Empire Russe et Ottoman exclus)" édité par SEDES (collection regards sur l'histoire)
    Il contient une analyse économique de nombreux états européens au début de la période napoléonienne.
  • "L'Europe et L'Amérique à l'époque Napoléonienne" de Jacques Godechot édité par PUF
    Il contient, entre autres, un paragraphe de 2 pages sur le système financier anglais

S'ils t'intéressent, je peux essayer de te les faire parvenir

Seras tu à Lyon les 21-22 novembre ?
Ludiquement votre




Vincent
AUGER Vincent
 
Messages: 548
Inscrit le: 14 Sep 2010, 23:05
Localisation: Paris (75)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar REMY Nicolas-Denis sur 28 Oct 2015, 15:58

bonjour,

Merci Vincent, cela serait très bien si tu pouvais me les prêter :!:
Image
A plusieurs, le jeu c'est mieux ;)
REMY Nicolas-Denis
 
Messages: 800
Inscrit le: 26 Sep 2010, 07:24
Localisation: Lyon (69)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar MANÉ Diégo sur 09 Nov 2015, 10:01

Motivé par cette démarche "uchronique" (tiens, mon correcteur d'orthographe ne connaît pas ce mot !), j'ai ouvert un post connexe centré sur la situation de l'Espagne pour laquelle Nicolas-Denis m'a pressenti.

viewtopic.php?f=1&t=1473

Outre une présentation sommaire de "l'état létal" de l'Espagne en 1814-1815, vous y trouverez un lien vers la traduction que j'ai réalisée du "Traité de paix d'amitié* et d'alliance" signé entre l'Espagne et l'Angleterre le 5 juillet 1814, coupant l'herbe sous les pieds de celui signé quinze jours plus tard avec la France.

* Comme s'il était possible (pour quiconque mais surtout pour l'Espagne) d'être "amie" avec la Perfide Albion !

Ma curiosité naturelle aidant j'ai "creusé" davantage et trouvé beaucoup de choses qui intéresseront la démarche de Nicolas-Denis, et donc notre lectorat attentif.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3693
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar AUGER Vincent sur 13 Nov 2015, 18:17

REMY Nicolas-Denis a écrit:Merci Vincent, cela serait très bien si tu pouvais me les prêter :!:
J'ai remis les deux livres aux deux joueurs parisiens qui seront avec vous la semaine prochaine à Lyon

Pense à les leur demander
Ludiquement votre




Vincent
AUGER Vincent
 
Messages: 548
Inscrit le: 14 Sep 2010, 23:05
Localisation: Paris (75)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar BEYER Olivier sur 16 Nov 2015, 21:54

Selon Roland Charpiot ("Bismarck, un destin prussien, Paris, Vuibert, 2011, 261 p.), la Prusse de 1815, année de naissance de Otto von Bismarck, est sous "tutelle autrichienne, rancunière envers la Prusse pour la perte de la Silésie. L'Autriche dirige la Confédération germanique et la Prusse, État majeur fort de près de 8 millions de sujets, se retrouve à égalité avec d'autres, minuscules comme les principauté de Schaumburg (24 000 habitants) ou Lieschtenstein (5 546 habitants). La position de la Prusse est donc une position de dépendance et frustrante au vu des sacrifices qu'elle a consentis depuis 1806.

Vienne s'imice dans la politique intérieure prussienne, imposant par deux fois la réaction face aux tentatives libérales : en 1819, elle doit signer à Teiplitz un accord, le Teplitzer Punkation par lequel elle renonce à mettre une assemblée à caractère national. Au mois d'août 1819, les Etat de la Confédération germanique (sous la présidence de Metternich) se réunissent à Carlsbad et adopte une série de pesures répressives, le Carlbader Beschlüsse. Elle consiste en une surveillance et un contrôle des universités, la censure des livres et de la presse, la création d'une commission qui siege à mayence qui est chargée d'enquêter sur les mouvements subversifs. Metternich impose donc le modèle réactionnaire autrichien à toue l'Allemagne. Par exemple, Goethe devra faire des correction ridicules de son Faust pour pouvoir l'éditer. A suivre
BEYER Olivier
 

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar REMY Nicolas-Denis sur 25 Nov 2015, 21:00

Bonjour,

A ce jour l'état de l'Uchronie est le suivant :
a) une documentation qui commence à être envahissante, mais qui manque d'infos sur les Britanniques et les Hanovriens.
b) un plan en 7 parties dont voici les éléments :
Note: je vais ouvrir une page facebook pour travailler en commun sur les sujets
o
Partie 1 : La situation en décembre 1814
Le retour des prisonniers

Partie 2 : la divergence historique ou les événements de janvier 1815.
a) une tentative d'assassinat, le 1er janvier 1815, lors de la représentation d'une pièce de théâtre
Réalisée par un royaliste, c'est l'élément qui pousse la Grande-Bretagne à détourner des fonds de la France vers Napoléon.
b) le comportement de l'Espagne face à une dénégation : l'Autriche et le Royaume-Uni.
Des sujets britanniques et des bateaux britanniques sont capturés entrain de vendre du matériel de guerre à des révoltés latino-américains par les Espagnols. Ces derniers apprennent aussi la volonté autrichienne de repousser le retour des Bourbons-Parme et des Bourbons-Sicile de leurs anciennes terres italiennes aux profits de l'impératrice Marie Louise et des Murats.
c) le raidissement des deux blocs : France-Royaume-Uni- Autriche contre Russie-Prusse et Espagne (allié contre son cœur )
Avec le problème de la fin du retour des prisonniers de guerre.

Partie 3 : la fin des négociations et la préparation de la guerre
a) Les tensions russo-autrichiennes et prusso-autrichiennes à propos de la Saxe et de la Pologne s'exacerbent en raison de la peur autrichienne à propos de l'Italie (Les Italiens du Nord excécrent les Autrichiens et ces derniers ont une vraie peur d'une guerre sur plusieurs fronts). Un accord austro-napolitain sur les Légations renforcent l'Autriche dans sa résistance (février 1815), car Murat s'est engagé à calmer toute insurrection dans les Légations et renoncent à son projet d'union de l'Italie.
La compensation au roi de Saxe échoue ( trouver la raison : Les Prussiens refusent d'avoir un si francophile proche des frontières françaises)
b) Le réarmement français et l'accord secret du 3 janvier 1815. La limitation par le respect du Traité de Fontainebleau (Le Royaume-Uni s'engage à payer pendant la durée de la guerre les frais de l'Empereur et la France reprendra après. En cas de non-respect par la France de cet article, la Grande-Bretagne ne s'occupera plus de la surveillance de l'Empereur et ne soutiendra pas les Bourbons dans leur lutte contre lui).
c) La réorganisation de l'armée prussienne.
d) Le problème hanovrien et de la KGL. Les débarquements de février et mars 1815. Le positionnement militaire britannique au Hanovre.
e) La question des Détroits (Turquie) et des Balkans turcs face aux révoltes serbes et roumaines.

Partie 4 : Napoléon banquier, industriel et commerçant.
Le rôle de la famille dans le développement de cette orientation "de carrière". R
a) Ouverture de la banque de l’Île d'Elbe, banque centrale de la principauté en janvier 1815.
b) Les prêts toscans et napolitains avec l'ouverture de succursales à Piombino, Florence et Naples. Turin interdit l'ouverture d'une telle banque. Les Autrichiens inquiets, mais accepte en mars l'ouverture d'une succursale à Venise et à Vienne (en coopération avec les Lazares). La banque de l’Île d'Elbe entre dans le réseau des banques lombardes et juives (Rotschild, Lazares et autres).
c) Établissement d'un accord commercial sur le blé avec la Tunisie. Le bey envoie une ambassade dès la nouvelle connue.

Partie 5 : Le comportement des « petits » membres de la Confédération Germanique et autres petits états.
a) Le camp neutre : Hesse-Darmstadt, Hollande, Nassau, Danemark et la Suède.
b) Le camp russo-prussien : Hesse-Kassel, Lippe,Detmold, Oldenburg les Trois cités hanséatiques et les Mecklembourg. - Nord Deutsche Bundesarmeekorps-
c) Le camp autrichien et britannique :Bade, Wurtemberg, Bavière, Hanovre et Brunswick.
d) La déclaration de neutralité de La Hollande et celle du soutien napolitain à l'Autriche.

Partie 6 : les mobilisations
a) La rupture des négociations sur la Saxe : Le 3 avril 1815, les Prussiens proclament l'annexion de la Saxe. Les troupes saxonnes : intégration ou emprisonnement
b) La continuation des discussions à Vienne
c) Les premières mobilisations générales : prussienne, française, russe, hanovrienne et des autres pays.
d) Les premières difficultés financières.

Annexe à la partie 6 : les armées (Terre et Mer) en présence. Importance des généraux en chefs et Etat-Majors.
a) France ( armée d'Allemagne commandée par Le Comte d'Artois, chef d'Etat-Major : général de Bourmont ; Armée de Sarre commandée par le duc d'Angoulème, chef d'Etat-Major : )
b) Grande Bretagne et Hanovre-Brunswick (Armée du Hanovre (chef: , chef d'Etat-Major : ), Armée de renfort (venant d'Espagne)
c) Prusse (Armée du Bas-Rhin (chef : Kleist, chef d'Etat-Major : Mueffling puis Von Hake en mars) (Ier corps et corps fédéral (Nord Deutsche Bundesarmeekorps)), Armée de Silésie (chef: Yorck, chef d'Etat-Major: Oberst (colonel) Valentini )(Ve corps, garnisons silésiennes, petites unités des duchés saxons et volontaires saxons), Armée de Berlin (contre le Hannovre) (chef: Blücher, chef d'Etat-Major : Von Gneisenau) (IIe, IIIe,IVe et VIIe (garde))
d) Russie (Armée de Pologne (chef : Bennigsen, chef d'Etat-Major : ), Armée principale (chef : Barclay de Tolly(avec le Tsar), chef d'Etat-Major : )
e) Autriche (plus troupes d'occupation en Italie)
f) Les états de la Confédération Germanique ( présentation et indication du camp).
g) Les forces navales (britanniques, françaises, russes, espagnoles, napolitaines, prussiennes)
h) Les forces espagnoles (Armées à la frontière française, Corps expéditionnaire pour les Amériques)
i) Les forces napolitaines


Partie 7 : Les premiers mouvements militaires. (Une fois les rôle définis pour le jeu de rôle)


Si vous pouvez m'aider dans ce départ et suivant ces parties, j'en serais heureux.
Image
A plusieurs, le jeu c'est mieux ;)
REMY Nicolas-Denis
 
Messages: 800
Inscrit le: 26 Sep 2010, 07:24
Localisation: Lyon (69)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar REMY Nicolas-Denis sur 28 Nov 2015, 11:34

Bonjour,

Une page facebook pour partager sur cette uchronie

https://www.facebook.com/Uchronie-Et-si ... 17/?ref=hl

J'attends vos partages et vos écrits (constructifs) en fonction du plan déterminé (et éventuellement modifiable) ci-dessus

Amicalement
Image
A plusieurs, le jeu c'est mieux ;)
REMY Nicolas-Denis
 
Messages: 800
Inscrit le: 26 Sep 2010, 07:24
Localisation: Lyon (69)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar MASSON Bruno sur 29 Nov 2015, 09:16

Petite précision, tu parles d'une armée anglaise venant d'Espagne, les seules troupes restant dans la péninsule ibérique après l'abdication de 1814 sont la garnison de Gibraltar, qui n'est pas près de bouger...donc cette armée n'existe pas.

Les seuls renforts viendront du nouveau continent, et par unités séparées; les mêmes qu'on trouve en Flandres historiquement, aux mêmes dates (débarquer à Anvers ou à Brême c'est pareil).
MASSON Bruno
 

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar REMY Nicolas-Denis sur 30 Nov 2015, 06:30

Merci Bruno,

Mais je voudrais savoir ce que ce sont devenus les troupes suivantes :
a) les troupes KGL
b) les troupes hanovriennes
c) les troupes britanniques issues des unités d'Espagne (de Wellington et de Bentinck)


Les troupes à disposition (celles qui historiquement débarquent en Belgique) ne sont elles que celles disponibles ?

Pourrais-tu me faire aussi (svp :lol: ) un bilan des unités navales disponibles

Et puis question annexe, le gouvernement britannique se sent-il prêt à s'engager frontalement à la Russie et à la Prusse ? Qu'est-il prêt à laisser à la France en Allemagne (les départements de la rive droite du Rhin)? ( La réponse n'est pas pressée mais elle est importante 8) :!: )

Merci de ton aide (et éventuellement de celle des autres)
Image
A plusieurs, le jeu c'est mieux ;)
REMY Nicolas-Denis
 
Messages: 800
Inscrit le: 26 Sep 2010, 07:24
Localisation: Lyon (69)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar BOUTTET Denis sur 01 Déc 2015, 11:06

Bonjour à tous,

L'idée me paraît stimulante puisqu'une uchronie permet de faire le tour de ses connaissances sur une époque.

Toutefois, le point de départ est étonnant. Je me serais plutôt attendu à un "Si Waterloo n'avait pas été une défaite", sujet sans doute déjà traité.
Il y a 2 points qui me chiffonnement et m'empêche de croire à cette histoire revisitée.
Tout d'abord, tant qu'à imaginer une Europe sans Napoleon autant le considérer comme mort au soir du 12 avril.
Ensuite, après 20 ans de guerres épuissantes et de sacrifices, les états européeens ne recherchent que la paix. Le congrès de Vienne en est l'illustration puisque le résultat est le retour à l'ordre ancien et à la stabilité politique (il aura fallu attendre une génération pour que les troubles nationalistes marquent un changement dans la politique de ces états). Imaginer qu'une guerre généralisée se produise si vite me paraît hautement improbable. A moins qu'il existe un homme politique suffisamment belliqueux pour renverser le besoin de statu quo. a part Napoleon, je ne vois pas.

Comme autre point de départ, je vous proposerais bien d'envisager que la crise alimentaire des années 1840 frappant durement les pays de l'Europe du Nord Ouest (Irlande, Ecosse, France, Prusse, etc.)ait eu lieu quelques décennies plus tôt en pleine guerre napoléonnienne...
Ils sont fous ces bretons, ils brassent la bière à l'eau de mer ...
BOUTTET Denis
 
Messages: 170
Inscrit le: 12 Mar 2004, 10:27
Localisation: Brest (29)

Re: Rédiger une uchronie de 1815

Messagepar BEYER Olivier sur 01 Déc 2015, 23:17

Hello Denis,

En fait, les différents (la SAXE et la Pologne par exemple) et les zizanies semées par Talleyrand ont failli plonger les coalisés dans une nouvelle guerre (France-Autriche et BB versus Prusse et Russie).

Néanmoins, ta proposition semble également intéressante

Amitiés Olivier
BEYER Olivier
 

Suivant

Retourner vers Annonces diverses

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

cron