Canons par modèle ?

C'est-ici l'espace de libre expression des pratiquants de la règle "Les Trois Couleurs". Il a pour vocations de leur donner un point de ralliement "universel" et d'apporter à tous les amateurs isolés l'aide nécessaire à la compréhension de nos choix de modélisation.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Canons par modèle ?

Messagepar GASTEL Richard sur 27 Déc 2008, 17:02

Bonjour,

- je n'arrive pas à comprendre l'échelle représentative des canons !
En clair, un modèle de canon c'est 4 artilleurs et un canon, mais cela représente combien de pièces ?
Je n'ai pas trouvé dans la règle ?

- Ensuite si j'ai par exemple 144 figurines (infanterie et cavalerie ) et que je me constitue une armée francaise, j'ai donc 1 canon pour 400 hommes donc 21 pieces que je dois donc rediviser par l'échelle ?
Est-ce cela ?

- Enfin, la liste française de la règle est très "générale" ?
Est-il possible d'avoir une liste 1815 ?


Merci, richard.
GASTEL Richard
 

Re: Canons par modèle ?

Messagepar FONTANEL Patrick sur 27 Déc 2008, 19:29

Bonsoir Richard,

Quelques réponses :

1) 1 fig d’artilleur = 2 pièces (2 canons)
Tu en trouves trace dans la règle à la page 9 (juste en dessous du tableau des pertes) et en bas de la page 14.


2) Pour ton armée de 144 fig.
En représentation standard, 1 fig d’INF = 50 hommes, 1 fig de CAV = 33 hommes, 1 fig d’ART = 2 pièces
Il te faut donc calculer ton nombre d’hommes, le diviser par 400 puis diviser par 2 le résultat obtenu pour avoir le nombre de figurines d’artilleurs.
Exemple :
Si tu as 6000 hommes, cela te donne environ 15 pièces soit 7,5 fig d’artilleurs ! Selon ton armée tu prendras une batterie de 8 pièces et une autre de 6 pièces (14 pièces en tout) ou bien 2 batteries de 8 pièces (16 pièces au total).


3) Je laisse à Diégo le soin de te répondre.
Saches que tu peux assez librement t’inspirer de la liste d’armée générale pour représenter l’armée française de 1815 en diminuant strictement le nombre de « vrais » légers (avec FT 2) de l’armée du Nord.


En demander plus si nécessaire.
Bonnes fêtes de fin d'année,
Patrick
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1013
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Re: Canons par modèle ?

Messagepar MANÉ Diégo sur 28 Déc 2008, 01:07

Pour la liste d'armée, je confirme ce qu'a dit Patrick, à savoir que tu peux parfaitement t'appuyer sur celle donnée comme "générale".

En effet, elle est basée sur les proportions et valeurs des troupes de 1815 (on me l'a assez reproché, alors pour une fois que cela tombe bien !).

Par contre, et c'est dûment précisé, il convient après 1808, et donc à fortiori en 1815, de compter les Chasseurs d'infanterie légère comme des Fusiliers "ordinaires".

Les 15 % d'infanterie légère ne conservent plus alors qu'une spécificité uniformologique dont le respect devient ludiquement secondaire, même si cela reste historiquement vrai et esthétiquement joli.

Pour tes proportions je te donne un guide approchant tes chiffres.

Tu peux construire une division d"infanterie à 8 bataillons de 600 hommes (dont deux de Légère).
Au 1/50e cela ferait 96 figurines ou 4.800 hommes (les divisions du Ier CA n'alignaient que 4.000 h en moyenne).

Cela justifie 1.200 cavaliers en 3 régiments de 3 escadrons de 4 figurines. Il y a quelques divisions à trois régiments dans l'armée, mais la plupart en ont quatre.

Aussi, pour coller à ton chiffre de 144 figurines gonflons un peu les proportions, qui ne sont pas un carcan mais seulement un guide, et décrétons 4 régiments de cavalerie et donc 1.600 cavaliers.

Ces 6.400 h donnent "droit" à 16 pièces, en l'occurrence ramenées à 14, soit une batterie divisionnaire d'artillerie à pied de 8 pièces (4 figurines d'artilleurs) et une batterie divisionnaire de cavalerie à 6 pièces (3 figurines d'artilleurs).

Pour faire historique en 1815, on n'a pas trop le choix, la taille des batteries étant réglementée.
Par ailleurs, je le rappelle, les proportions font office de "garde-fou", ce sont des maximum tenant compte des batteries de réserve. Tant que l'on respecte la dotation divisionnaire tout va bien. Or il y avait des divisions de toutes tailles, ayant invariablement leurs 8 pièces ou 6 pièces affectées.

Deux exemples extrêmes : la 6e Division = 7.800 h en 13 bataillons, et la 21e Division = 2.400 h en 5 bataillons. Pour la cavalerie, la 1ère Division = 1.800 h en 12 escadrons, et la 3e Division = 1.000 h en 9 escadrons. Un bon standard reste et demeure la construction de régiments d'infanterie de 24 figurines en deux bataillons de 12, et de régiments de cavalerie à 12 figurines en 3 escadrons de 4.

Bonne Saint-Sylvestre.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3163
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)


Retourner vers Discussion générale.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron