Règles spécifiques aux irréguliers

C'est-ici l'espace de libre expression des pratiquants de la règle "Les Trois Couleurs". Il a pour vocations de leur donner un point de ralliement "universel" et d'apporter à tous les amateurs isolés l'aide nécessaire à la compréhension de nos choix de modélisation.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Règles spécifiques aux irréguliers

Messagepar MASSON Bruno sur 25 Juil 2022, 06:02

Bonjour,
voici les différents points que nous avions mis en place avec Diégo pour nos essais de batailles Russo-Ottomanes, et que j'ai étendus pour prendre en compte d'éventuels combats de troupes irrégulières sur d'autres fronts. (Tyrol 1809, Calabre, Espagne,...)
le principe est de rappeler que les troupes irrégulières ne sont pas de très mauvaises troupes régulières, elles sont "autre chose", et que l'application stricte de la règle ne reflète pas l'impact qu'elles ont eu parfois; par exemple, la cavalerie russe avait une peur panique des cavaliers irréguliers ottomans, ce qui est impossible à rendre si on garde les règles "normales"
Les Cosaques, mêmes irréguliers, ne sont pas concernés.

    1) les irréguliers laissent les considérations complexes de formation aux autres types de troupes. eux-mêmes se considèrent toujours "ni formés ni sans formation", et l'ennemi les voit toujours "SAF" (quelque soit ce que pourrait dire le test de moral) Ils n'ont donc jamais de formation à reprendre, quelles que soient les circonstances.

    Oui, une unité irrégulière qui ferait Match nul/gagnerait son combat peut rester sur place et réattaquer le tour suivant si personne ne s'en occupe, alors que son adversaire régulier doit se reformer. Généralement, ce genre d'unité irrégulière s'enfonce dans le dispositif ennemi jusqu'à ce que mort s'ensuive...

    2) les irréguliers n'ont jamais ni flancs ni revers; ils sont considérés comme faisant front de tout côtés (exception, l'artillerie)

    3) introduction d'un nouveau type de formation spécifique aux irréguliers, le "Tas". Il n'y a pas d'escadrons, ou de bataillons, juste des "tas" qui ne se subdivisent pas (un écran de tirailleur autochtone est possible devant le "tas" d'infanterie)
    -un "tas" de fantassin est représenté avec un front de 4 figurines, et autant de rangs que nécessaire
    - un "tas" de fantassin peut faire feu sur chacune de ses faces avec 1/4 des figurines présentes dans le tas, arrondi au dessus (oui, en cas d'attaque concentrique sur 4 côtés, le tas peut tirer avec plus de figurines qu'il n'en a en réalité. Ce n'est pas ce qui va le sauver...). Idem dans les ECO garnis, où toutes les faces sont garnies équitablement.
    -un "tas" de fantassin donne un bonus au feu de l'artillerie de +2 tant qu'il a plus de 8 figurines, +1 tant qu'il en a plus de 4, quelque soit son effectif réel, sauf en ECO, où le cas général s'applique.
    -un "tas" de cavalier aura un front minimum de 4 cavaliers, et une profondeur maximale de 3 rangs.
    -un "tas" de cavalier donne un bonus de +1 à l'artillerie s'il présente plus de 6 cavaliers, 0 sinon.

    4) les irréguliers n'ont aucun impact au CAC. La cavalerie ne double aucun de ses facteur (écart d’allure, flanc, SAF, Dos...) au CAC. l'infanterie ne combat qu'avec un seul rang de figurines (même "de dos"...), quelle que soit son allure.

    5) les irréguliers ne traversent jamais leur adversaire après le CAC (et ne sont jamais traversés)

    6) en contrepartie, un irrégulier déborde toujours son adversaire quelle que soit sa formation s'il a assez de figurines pour le faire, y compris sur attaque d'ECO/carré en exception à la règle générale.

    7)les irréguliers ne s'intéressent pas aux problèmes de rechargement (INF/ART) ni aux PA. Ils ne peuvent de toutes façon réaliser qu'une seule action par tour (tirer, bouger, attaquer, dételer/atteler pour l'ART). un irrégulier jouant en premier et ayant dépensé son action du tour, que l'adversaire attaque en 2e phase, se défend sur place au CAC si son test de moral est positif (et meurt)

    8 ) des tirailleurs issus d'unités irrégulières infligent des malus au feu correspondant à FT0 quels que soient leurs caractéristiques.(-4) En contrepartie, ils sont totalement invulnérable au feu de quoi que ce soit d'autre que d'autres tirailleurs.

    9) les irréguliers n'apportent donc de flancs sûrs qu'à d'autres irréguliers. l'appui d'une autre arme est néanmoins présent même pour les réguliers.

    10) l'artillerie irrégulière a bien un front, qui donne de façon normale -4 au feu adverse. attaquée sur une autre face, l'effet sur le feu devient 0, et en cas d'attaque au CAC hors front, les artilleurs s'enfuient sans tester en abandonnant tout le matériel sur place.

    11) les irréguliers n’ont pas de malus au mouvement du fait de leur statut, ils se déplacent toujours à la vitesse du POR de leur arme respective.

    12) l’artillerie irrégulière est traînée par des mulets, -1UD de mouvement (moins puissants que les chevaux), et en contrepartie, franchit sans pénalités RUI, DEN, etc,,, (pas bien plus sûr que les chevaux et plus d’agilité)

    13) les irréguliers ne subissent pas de pénalité de mouvement au franchissement d’obstacle (pas de cohésion à reprendre derrière) sauf s’il y a combat derrière l’obstacle. Dans ce cas, dégrader d'un cran leur état (SAF pour eux, DES pour l'ennemi) pour le combat. Compter ensuite leur "non-formation" reprise automatiquement après 1UD, même après un revers.

    14) les irréguliers ne descendent pas de 2 cases de plus en cas de revers/test de moral perdu, par contre, toute perte est doublée après ses conséquences (ex: dans un combat, un irrégulier subit 3PP contre 2 à son adversaire ; il est en REPli, mais perd 2 figurines). tout ça pour refléter que l'absence d'encadrement/d'entrainement provoque une "évaporation" très forte dès que les balles/boulets sifflent

    15) les irréguliers combattent avec et pour leurs amis et proches, l'apport d'un général régulier en contact de socle n'a pour impact que de risquer la vie dudit général sans effet pour les irréguliers. En contrepartie, le fait d'être trop éloigné de la chaine de commandement n'a pas d'effet non plus. Éventuellement, un chef irrégulier très connu peut (Julian Sanchez, El Empecinado, un des Mina, Andreas Hofer, etc...) peut donner un bonus dans les conditions de la règle, à 1 seule unité tactique par tour.

    16) un irrégulier échoue systématiquement à ses tests de contrôle (con...quoi? :lol: )
Voilà, les irréguliers restent par construction toujours des troupes "hors cotas" (hors Ottomans, où l'armée elle-même n'est pas vraiment tout à fait "régulière"), et n'ont leur place que dans des scénarios particuliers.
MASSON Bruno
 
Messages: 496
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: Règles spécifiques aux irréguliers

Messagepar AUGER Vincent sur 26 Juil 2022, 23:23

J'ai testé hier soir, lors d'une bataille jouée aux Myriades ludiques, l'assaut d'irréguliers espagnols sur une bourgade tenue par des traîtres à la nation (i.e. des Espagnols aux ordres du prétendu Roi Joseph).

Les règles proposées tournent bien. J'attire votre attention sur le combat des irréguliers que je n'avais initialement pas bien compris. Quand un "Tas" attaque, il s'étale sur tout le front adverse et le déborde de chaque côté s'il a assez de figurines (et de place, nous avons eu un cas où la présence d'un ECO d'un côté et de cavaliers de l'autre interdisait clairement tout débord). Ce n'est donc pas du tout comme l'attaque d'une colonne contre une ligne : pas de traversée, pas de deuxième rang mais, même si on ne déplace pas les figurines pour le représenter, bien plus de figurines en contact que le seul premier rang de votre "Tas" et, le plus souvent, pas de débordement de la ligne contre le "Tas".
Ludiquement votre




Vincent
AUGER Vincent
 
Messages: 548
Inscrit le: 14 Sep 2010, 23:05
Localisation: Paris (75)


Retourner vers Discussion générale.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités

cron