Waterloo 2019 à Lyon, les 30 novembre et 1er décembre

Histoire militaire de la Révolution et de l'Empire.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Re: Waterloo 2019 à Lyon, les 30 novembre et 1er décembre

Messagepar AUGER Vincent sur 23 Déc 2019, 07:33

J'ai eu un cas où un bataillon de Landwehr prussiens au PAC n'a pas pu être chargé en opportunité par des lanciers français car le front de l'escadron ne passait pas entre les deux haies du carrefour. Les adversaires (et néanmoins amis) ont refusé que l'opportunité soit prise par un simple peloton de 2 figurines. Vu la masse de troupes prussiennes dans le secteur, l'opportunité n'aurait pas changé grand chose in fine (au mieux retarder d'un tour la progression localement) mais il est toujours un peu ennuyeux de voir un joueur se mettre délibérément et impunément en défaut.

Toute la cavalerie de Vandeleur a du arriver sur le champ de bataille en colonne par 2 figurines de front car le carrefour à l'est du chemin creux ne permettait pas de passer à plus. Là par contre, je pense que ça représentait correctement les problèmes de "bouchons" que la densité de troupes sur un terrain exigu a nécessairement engendré historiquement

Ton argument tient pour les zones "ouvertes" qui forment la majorité du terrain mais dès qu'on rentre dans de petits espaces entre des éléments de terrain (en particulier autour de Papelotte et dans les zones où doivent déboucher les Prussiens), des figurines 15mm garderaient leur formation de combat usuelle alors que les 25mm ont du adopter des formations ad hoc parfois disgracieuses
Ludiquement votre




Vincent
AUGER Vincent
 
Messages: 537
Inscrit le: 14 Sep 2010, 23:05
Localisation: Paris (75)

Re: Waterloo 2019 à Lyon, les 30 novembre et 1er décembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 02 Juil 2020, 14:03

Cherchant autre chose je tombe sur le message juste ci-dessus, auquel je pense avoir très amplement répondu dans le précédent, auquel (bis) je renvoie ceux qui ne lisent que le dernier car ils pourraient en rester sur une impression en l'occurrence selon moi totalement fausse comme je l'explique plus haut.

J'en profite pour répondre à l'opportunité refusée à Vincent, parfaitement à tort car il avait en cette occurrence tout-à-fait le droit de la demander. Elle n'aurait pu voir en profiter que deux figurines de front puisque davantage ne passaient pas, semble-t-il, mais cela aurait probablement suffi.

Cela renvoie aux "passages d'obstacles" qui posent encore et toujours des problèmes à beaucoup de joueurs alors que la chose était parfaitement possible et dûment réglementée, planches dédiées à l'appui dans tous les règlements de toutes les armées du monde, dont en tête la meilleure dudit monde.

J'ai déjà eu l'occasion d'une telle explication (cent fois sur le métier remets ton ouvrage !) dont je redonne le lien pour l'édification des sceptiques. C'était en 2006 à Brottes... Lisez le bas de la page 6.

http://www.planete-napoleon.com/docs/Pe ... ncrets.pdf

Bonne lecture !

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: Waterloo 2019 à Lyon, les 30 novembre et 1er décembre

Messagepar KERDAL Thierry sur 03 Juil 2020, 05:52

Bon,maintenant,comme je dis souvent,on arrête les c..(censuré)!
L'adversaire et néammoins ami,c'était moi!
Diego,la manoeuvre que tu décris est celle d'une unité manoeuvrant normalement et non chargeant un ennemi!
Une unité en attaquant physiquement une autre (surtout de la cavalerie!) n'a pas le temps de se livrer à ce type de manoeuvre .
De plus,sur nos tables de jeu,j'en connais certains qui profiteraient de ce principe pour attaquer en étant au départ complètement caché de l'ennemi;pour moi,c'est non!
Tant que je jouerai(ou arbitrerai),une unité en attaquant une autre devra avoir tout son front libre de tout obstacle,point barre!
La tolérance de 30° est là pour le lui permettre.
Je pense que je me suis bien fait comprendre!
Amitiés quand même.
VON MUMUTH
KERDAL Thierry
 
Messages: 30
Inscrit le: 23 Fév 2019, 09:10
Localisation: Sermizelles (89)

Re: Waterloo 2019 à Lyon, les 30 novembre et 1er décembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 03 Juil 2020, 09:30

Mon Thierry,

Si j'avais su que c'était toi "l'ennemi" je n'aurai pas livré cette "bataille" (délivré cette explication, déjà donnée il y a quatorze ans suite à un "désaccord" avec un autre ami) car elle était perdue d'avance.

Mais je persiste et signe, Vincent avait parfaitement le droit de demander cette opportunité, et si j'avais arbitré la situation je la lui aurai accordée (aucune "manoeuvre" préalable" n'étant nécessaire, et le "passage d'obstacles" était bien pratiqué au combat. Le moyen de faire autrement ?).
Mais te connaissant, lui aussi, il n'a probablement pas été outre mesure surpris que tu la lui refuse.

J'ajoute que, nous sommes tous des amis, j'aurai probablement agi de même de bout en bout. Tenté le coup, pourtant bien licite, j'insiste, mais renoncé à le jouer pour ne pas contrarier un ami, justement, et qu'en outre je sais honnête dans son refus qu'il croit sincèrement être justifié.

Parce-que, je le répète souvent, ce n'est qu'un jeu, qui, si passionnant soit-il, ne mérite pas qu'on se fâche, sinon nous tomberions rapidement à court d'ennemis, voire in fine d'ennemi (au singulier).

Cependant pour finir positif (quoique), tu as parfaitement raison de dire que "certains" (surtout pas de noms, Robespierre, car ce sont tous des amis aussi !) ne manqueraient pas de dévoyer le principe légal car réglementaire que j'ai expliqué (il n'y a pas que des joueurs qui nous lisent, il y a aussi des amateurs d'histoire militaire qui ne jouent jamais) pour en abuser ludiquement sur la table de jeu.

Conclusion, mieux vaut s'abstenir de s'accrocher sur un détail car le mieux (historique) peut parfaitement être l'ennemi du bien (ludique). Si vous avez un arbitre c'est lui qui a raison. Si vous n'en avez pas il vous faut être d'accord tous les deux.

Dans d'autres règles c'est le dé qui décide de tout, et tout le monde est d'accord avec lui. À méditer ?

Diégo Mané
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Précédent

Retourner vers HISTOIRE MILITAIRE 1792-1815

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron