"Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Histoire militaire de la Révolution et de l'Empire.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 20 Nov 2016, 11:39

Je viens de mettre à jour au 21 novembre 2016 le message sur la participation à "Tudela 2016 à Lyon" (initialement déposé le 23 octobre), montant à 20 personnes, dont 13 ont manifesté leur accord pour participer au restaurant facultatif du samedi soir. Ceux qui n'ont pas manifesté leur choix relatif (oui ou non) peuvent encore le faire, histoire de nous éviter d'être treize a table !

J'ai renseigné la liste des rôles envisagés actuellement, et ajouté deux noms d'officiers espagnols dans le message du 26 octobre, et les commandants des artilleries respectives au cas où.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar REMY Nicolas-Denis sur 28 Nov 2016, 11:34

Merci à Diégo pour la bataille et le terrain et merci à Bruno pour la logistique.
Image
A plusieurs, le jeu c'est mieux ;)
REMY Nicolas-Denis
 
Messages: 699
Inscrit le: 26 Sep 2010, 07:24
Localisation: Lyon (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MORTIER JeanBaptiste sur 28 Nov 2016, 18:26

Merci à Diego Mané pour son orga, Bruno pour l'intendance, et aux joueurs qui ont pu faire de ce remake un délice.

Voici le rapport du général Colbert dont j'eus l'honneur (mais pas le talent) de jouer le rôle.

--------

Du général de Brigade Colbert
À Monsieur le Général de Division Lefebvre-Desnouettes, commandant la cavalerie lors des opérations près de Tudela.

À Murchante, le 23 novembre 1808 au soir

Mon général,

Je vous rends compte par ce rapport des activités de ma brigade légère.

Ce matin, j’ai reçu l’ordre d’avancer au-delà de Murchante et d’empêcher les ennemis de faire mouvements sur Tudela, flanqué sur ma gauche par le général Digeon et sa brigade lourde.

Très vite l’ennemi déboucha, fort d'eau moins dix mille hommes des trois armes, la plupart appartenant à l’infanterie. Je ne faisais clairement pas le poids avec mes douze cents chevaux et ma batterie à cheval.

Aussi je décidai de jouer sur la mobilité de ma troupe pour ralentir l’ennemi en me tenant prêt à saisir toute opportunité. Conformément à vos nouveaux ordres, je visai à empêcher la jonction des deux armées. La cavalerie ennemie ne fut pas de taille contre mes braves et je parvins à la mettre hors de cause, avant de m'attaquer à deux gros bataillons de la garde espagnole, échouant de peu, mais obtenant le résultat d'ainsi fixer les meilleures troupes ennemies.

Vers midi, pris de faiblesse suite à la perte de sang occasionnée par une blessure reçue lors des charges victorieuses de mes régiments, je dus m'arrêter à Murchante et confier ma troupe, affaiblie d'une cinquantaine de cavaliers, au General Digeon auquel je recommandais de poursuivre mes efforts contre la garde espagnole.

Je suis, mon général, votre dévoué serviteur.

Vive l’Empereur !

Général de brigade Colbert.

--------

PS: Je sais maintenant ce qui me manqua pour réussir lors de l'attaque du bataillon de garde.

Merci encore

JB
MORTIER JeanBaptiste
 
Messages: 18
Inscrit le: 07 Oct 2016, 12:35
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 01 Déc 2016, 16:06

Je viens de mel mon traditionnel "avant la bataille", ici :

http://www.planete-napoleon.com/docs/TU ... _avant.pdf

que tous les participants avaient reçu avant les "hostilités", à l'exception de l'OBLudique ennemi.

Je me mets de ce pas à la rédaction de mon "après la bataille".

Jean-François Gantillon m'a communiqué un reportage photo très fourni, et j'ai moi-même pas mal de photos à traiter.

A suivre donc...

Diégo Mané
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 01 Déc 2016, 20:07

J'ai envoyé à tous les participants et quelques absents la totalité du reportage photo de Jean-François Gantillon. Je vais tenter de faire de même pour le mien.

Si ces envois suscitent des réactions elles seraient à leur place ici.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 05 Déc 2016, 09:21

J'ai pu envoyer, en quatre parties, mon reportage photo de "Tudela 2016 à Lyon" à tous les participants et à ceux qui n'ont pu participer mais auraient bien aimé.

J'ai reçu quelques messages de retour, notamment pour "boîte pleine", mais comme dans l'intervalle j'ai perdu une demi-journée de messages rentrants (dommage collatéral de la suppression aussi rageuse que maladroite de spams) je ne me souviens pas de tous les "desservis". Aussi ces derniers n'hésiteront-ils pas à me relancer.

Je suis entrain de travailler à mon traditionnel "après la bataille" que j'illustrerai des clichés les plus parlants des deux reportages à destination du lectorat attentif de Planète Napoléon.

J'ai pu établir le relevé des pertes... Et constater, hélas, que s'y ajoute la disparition d'une figurine de fusilier du 14e de ligne, division Mathieu, jouée par Michael-William Mané, qui avait constaté cette absence à son bataillon lors du rangement.

Ayant passé la revue de détail au retour à la caserne de Saint-Laurent je confirme cette disparition.
Si quelqu'un a une information relative je suis preneur.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MORTIER JeanBaptiste sur 05 Déc 2016, 18:15

Diego,

il faudrait que je prenne le temps de te former sur l'utilisation du cloud, qui permettrai d'envoyer des photos plus simplement et facilement.

merci pour l'implication :wink:
MORTIER JeanBaptiste
 
Messages: 18
Inscrit le: 07 Oct 2016, 12:35
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 05 Déc 2016, 21:06

C'est quoi le "cloud" à part un nuage britannique...

On m'a aussi parlé de "Bluetooth" ce matin. Une dent bleue ?

Blague à part j'ai des centaines de photos de dizaines de remakes dont je ferai volontiers profiter tout le monde si je savais comment faire sans user le soleil comme je le fais au détriment d'autres taches.

Diégo Mané
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MORTIER JeanBaptiste sur 06 Déc 2016, 11:30

pour faire simple,

le cloud est un serveur à distance qui stocke tes données. Ainsi tu donnes l’accès aux gens et ils peuvent piocher de dedans.

Dans ton cas quand tu mets des photos en ligne, les utilisateurs peuvent les voir et récupérer celles qu'ils veulent.

Pour le bluetooth, c'est comme le wifi mais c'est un autre protocole permettant de transmettre des signaux électrique (son, téléphone musique ect...)
MORTIER JeanBaptiste
 
Messages: 18
Inscrit le: 07 Oct 2016, 12:35
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 07 Déc 2016, 21:03

Mel "Tudela 2016 à Lyon, après la bataille" avec plein de photos.

http://www.planete-napoleon.com/docs/Tu ... taille.pdf

J'ai pas mal travaillé sur ce coup là. Ce serait sympa de voir ici quelques messages des uns, et pourquoi pas aussi des autres, histoire de confirmer ce qu'il m'ont dit de vive voix ou par mail perso, à savoir qu'ils se sont bien amusés, ou pas, etc... Cela manque aussi de rapports, seul Colbert y ayant sacrifié.

Ce n'est ni pour moi ni pour eux, mais pour les malheureux qui n'ont pu venir, comme Salvator Scotto, Christophe Bérat -qui a prêté ses figurines-, Philippe Borreill, Frédéric Ecoffet, et tant d'autres qui attendent ces nouvelles avec avidité pour, malgré la distance qui nous sépare, communier avec nous sur ce bon moment.

Bon, comme j'ai fini je peux maintenant me re-permettre d'être "vieux et fatigué" (©TK).

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3563
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar FONTANEL Patrick sur 09 Déc 2016, 20:59

Rapport du Duc de Montebello (NDR : Maréchal d'Empire Jean Lannes) au chef d'état major de l'Armée d'Espagne,
concernant la bataille de Tudela le 23 novembre 1808.

Tudela, 9 heures de relevée,


Mon cousin,

J'expose ci-après les circonstances qui m'ont amené à remporter la victoire sur l'armée de Castaños à Tudela ce jour.
Ayant forcé l'armée de réserve espagnole à livrer combat autour de Tudela, je comptais la battre pendant que les troupes du maréchal Ney, prévenant l'armée du centre de s'unir aux troupes auxquelles je faisais déjà face, auraient coupé leur voie de retraite.
Mais je dus vite me rendre compte que les seules troupes sur lesquelles je pouvais compter ce jour étaient celles de mon IIIème corps soutenues par la cavalerie du général Lefebvre-Desnoëttes. Et je dus engager le gros de cette cavalerie pour empêcher la jonction de l'armée du Centre avec les troupes résolues à défendre Tudela.
Il est ainsi fort dommage que la manœuvre prévue par notre Empereur soit réduite à néant par le non-respect des jalons imposés par la synchronisation des mouvements de nos corps.

Las, dès 8 heures et demie ce matin, je rédigeai les ordres qui devaient amener l'ennemi à plier une fois encore devant les armes françaises.

La division Maurice-Mathieu avait ordre d'attaquer Tudela mais sans s'engager à fond dans le but de fixer l'ennemi sur ce point stratégique.
Les divisions Musnier et Grandjean, soutenues par la brigade de cavalerie de Watier, devaient attaquer les hauteurs de Santa Quiteria, à la fois par leur gauche et leur droite afin d'atténuer les effets des pentes escarpées qui caractérisent leur front face au Queiles. L'objectif était de couper la ligne ennemie et de se rabattre sur les arrières de Tudela pour y enfermer les troupes qui en défendent les faubourgs et les abords. L'armée de réserve serait ainsi détruite quasi complètement.
La division Morlot devait appuyer Grandjean et fixer la puissante division O'Neille qui lui faisait face.
Les brigades de cavalerie Digeon et Colbert devaient fixer les divisions espagnoles provenant de Cascante en les empêchant de venir se lier à celles formant la ligne de bataille espagnole déjà en place sur les hauteurs derrière le Queiles.
La division Lagrange était en route et recevrait ses ordres lorsqu'elle paraîtrait.

Malgré la force de leurs positions, notamment la hauteur de Santa Barbara couronnée de bâtiments en pierre, les défenseurs de Tudela ont peu à peu perdu pied. En 5 heures, le général Mathieu a repoussé les divisions Roca et Vilalba en les jetant en désordre sur les routes menant à Zaragoza.

Vigoureusement attaquées par Musnier et Watier, les hauteurs de Santa Quiteria ont été prises chaque fois que nos troupes ont donné l'assaut. Grandjean a soutenu cette action mais a dû contrer un mouvement offensif de la division espagnole O'Neille, mené par la Garde Royale. Initialement déstabilisés, nos braves conscrits ont vivement repoussé les assauts ennemis, contraignant les gardes espagnols et les autres unités d'O'Neille à se cacher dans la Huerta Mayor.
La division Morlot a été malmenée à 1 contre 4 au début de la journée puis a brillamment défendu les lisières de l'oliveraie de Caldete tout au long de la journée, menaçant constamment les lignes ennemies d'une contre-attaque décisive.

Les cavaliers de Digeon et Colbert se sont couverts de gloire en affrontant un ennemi plus nombreux, disposant des 3 armes et appuyé sur des villages et des cours d'eau difficilement franchissables. Nonobstant, nos braves cavaliers ont manoeuvré, chargé et sabré toute la journée ajoutant de belles pages de gloire à un livre déjà riche !

Enfin, j'ordonnais à la division Lagrange, arrivée à 5 heures de relevée, de prendre les hauteurs de Colchetas afin de réduire à néant tout espoir des troupes espagnoles autour de Tudela d'être secourues par l'armée du Centre. Cette division a bousculé tout de qui se présentait devant elle avant que la nuit tombante ne vienne mettre un terme au désastre subi par la division O'Neille.

Je joins à mon rapport ceux de mes divisionnaires qui éclaireront votre excellence sur les détails de leurs actions et surtout sur le mérite particulier des hommes, officiers ou soldats, pour lesquels je requiers la reconnaissance de notre Empereur.


Mon plan de bataille a assuré la victoire même si, outre les troupes ennemies dont c'est le rôle de tenter de s'opposer à nous, le sort a mis tous les obstacles possibles sur notre route : retards indus, renforts ennemis inattendus, grains météo permettant à l'ennemi de rallier...
Heureusement, les bonnes dispositions de mes divisionnaires et la résolution de nos troupes ont eu raison de tout ce qui nous a gêné et de tous ceux qui nous ont fait face.

Il faut aussi souligner la bravoure individuelle des unités espagnoles mais leur défaut de dispositions ou la défaillance morale de leurs commandants ne leur laissaient qu'une option face à nos attaques : la fuite.
Il s'en fallut de peu qu'une charge brillante menée par le général Lefebvre-Desnoëttes ne capturât le général en chef Castaños qui avait en toute hâte lancé son escorte pour tenter de combler le trou dans sa ligne de bataille.


J'ai organisé la poursuite des divers tronçons encore constitués des armées du centre et de réserve.
Nos pertes sont légères, je vous en transmets le détail dès que j'en disposerai. L'ennemi a perdu au moins 10000 hommes. Nous avons capturé en outre plus de 3000 soldats et pris 24 canons. Le reste est en retraite ou en déroute : le reste de l'armée du centre vers Cascante, et les débris de celles de réserve sur la route de Saragosse.


Vive L'Empereur !
Vive la France !

Votre dévoué,
Duc de Montebello
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1067
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Re: "Tudela 2016 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar FONTANEL Patrick sur 09 Déc 2016, 21:01

Et encore merci à Diégo pour l'organisation (toujours remarquable) de cette bataille originale, à Bruno pour sa logistique impeccable et à tous les autres participants pour avoir fait de ce WE un moment sympathique et enrichissant !
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1067
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Précédent

Retourner vers HISTOIRE MILITAIRE 1792-1815

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron