"Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Tous les sujets relatifs aux guerres de la Révolution et de l'Empire (1792-1815) ont leur place ici. Le but est qu'il en soit débattu de manière sérieuse, voire studieuse. Les questions amenant des développements importants ou nouveaux pourront voir ces derniers se transformer en articles "permanents" sur le site.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

"Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 01 Sep 2022, 08:03

" Bautzen 2022 à Lyon " se tiendra les 26-27 novembre 2022.

La bataille de Bautzen (1813) sera cette année (2022) le thème mis en oeuvre par le KRAC, selon les mêmes modalités que les éditions précédentes, que je vous déclinerai à nouveau ultérieurement, le présent message ayant surtout pour but de vous communiquer la date de l'événement afin que vous puissiez la bloquer dans votre agenda.

Je suis d'ores et déjà bien sûr intéressé par les informations basiques habituelles que chacun peut me donner sur sa participation ou non, ici ou par tout autre canal :

OUI / NON / PEUT-ÊTRE

FRANÇAIS-ALLIÉ / PRUSSIEN-RUSSE

INFANTERIE / CAVALERIE / ARTILLERIE

RESTAU facultatif du samedi soir : OUI / NON

Ceux qui voudraient se mettre en condition peuvent trouver sur Planète Napoléon plusieurs articles traitant la période concernée, dont ceux ci-dessous :

http://www.planete-napoleon.com/docs/18 ... eArmee.pdf
http://www.planete-napoleon.com/docs/18 ... autzen.pdf
http://www.planete-napoleon.com/docs/Pl ... autzen.pdf

http://www.planete-napoleon.com/docs/18 ... enbach.pdf
http://www.planete-napoleon.com/docs/1813.Duroc.pdf
http://www.planete-napoleon.com/docs/1813.Haynau.pdf

Bien sûr et comme d’habitude, cette « mise en condition » ne sera rien de plus, car les circonstances « individuelles » dans lesquelles se trouveront les joueurs ne leur permettront pas de tirer avantage de la connaissance préalable de ce qui s’est effectivement passé le 22 mai 1813…
Sinon où serait le plaisir, outre encore celui de jouer et la fierté de pouvoir dire : « j’y étais ! ».

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3753
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar KERDAL Thierry sur 01 Sep 2022, 11:06

Volontaire pour jouer prussien et manger samedi soir
VON MUMUTH
KERDAL Thierry
 
Messages: 44
Inscrit le: 23 Fév 2019, 09:10
Localisation: Sermizelles (89)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar FONTI Jean-François sur 28 Sep 2022, 15:56

J'ai réservé ces dates pour aider à la mise en place et le repas avec vous.
Je pense que je serais trop juste pour jouer à cet évènement.

Bonne fin de journée
FONTI Jean-François
 
Messages: 2
Inscrit le: 28 Avr 2022, 19:59

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar FONTANEL Patrick sur 28 Sep 2022, 20:26

Présent sous les armes, au moins samedi et dimanche, pour toute mission en faveur de l'Empereur.
(Oui, mais lequel ?)

:|
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1172
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MARIE Jean-Luc sur 28 Sep 2022, 20:31

Salutations;
C'est tout bon pour moi, du côté des vainqueurs... ou pas !
Jean-Luc
MARIE Jean-Luc
 
Messages: 170
Inscrit le: 21 Oct 2014, 18:29
Localisation: Lyon (69)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar BLANCHONNET Frédéric sur 14 Oct 2022, 18:06

oui présent
je volontaire pour jouer Russe Bien sur
Cavalerie si possible
je serais présent a le soir au resto :grin:
BLANCHONNET Frédéric
 
Messages: 126
Inscrit le: 25 Mar 2009, 09:17
Localisation: Feyzin (69)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 02 Nov 2022, 10:47

"Bautzen 2022 à Lyon", les 26 et 27 novembre

Je vous confirme que le KRAC organisera son grand remake annuel à Lyon les 26 et 27 novembre 2022, dans son local associatif (13 rue Antoine Lumière à Lyon 8e*), comme les fois passées (Sagunto 2018, Waterloo 2019, La Moskowa 2021, pour les trois dernières) et suivant les mêmes modalités (début samedi à 14 h 00, fin dimanche à 17 h 00, repas en commun le samedi soir en ville (pas loin) pour ceux qui voudront, casse-croûte du dimanche midi offert par le KRAC).

* La zone de stationnement non payante débute après le feu situé à 50 mètres après le local.
* Pour l'hébergement éventuel de la nuitée du samedi soir un B&B existe 50 mètres avant le local.

La bataille de Bautzen s’est livrée les 20 et 21 mai 1813. Je vous propose d'en rejouer la fin, qui comme souvent justifie les moyens. Les troupes seront disposées comme elle l'étaient le 21 mai vers onze heures, soit celle du début des choses sérieuses, soit encore celle de l'engagement du maréchal Ney.

Eussent les circonstances été à la hauteur des souhaits de l'Empereur que Bautzen eût été un triomphe français encore plus retentissant et décisif que celui d'Austerlitz... Mais bon, certaines erreurs de casting, comme aussi l'affirmation renouvelée de certains égos aussi déplacés que surdimensionnés, s'y opposèrent, et les Coalisés purent derechef s'en tirer, laissant Napoléon célébrer après Lützen une deuxième "victoire sans fruits".

Par construction ladite victoire, fut-elle "à la Pyrrhus", ne peut guère échapper aux Français, mais ce n'est pas le but de notre exercice qui, comme chaque année, consiste essentiellement à proposer aux joueurs, une belle table, garnie de belles figurines, afin qu'ils passent entre copains un de ces moments privilégiés dont on se souvient sa vie durant.

Voici la liste au 1er novembre 2022 des 22 participants connus, et des 4 devant encore confirmer.
Merci à MM Fontanel et Imperiali de préciser oui/non pour le repas facultatif du samedi soir.

LISTE DES 22 PARTICIPANTS À «BAUTZEN 2022 À LYON» (au 1er novembre 2022)
(Repas facultatif du samedi soir : * = présence (18+1), - = absence (02), ? = doute (02).
Les rôles indiqués en regard des joueurs sont S.G.D.M. (Sans Garantie de Diégo Mané).

*BELOT J.-B. (4) OUI, FRA

*BEYER O. (6) OUI, rôle difficile, camp indifférent ("rôle difficile" ! arbitre ?)

*BLANCHONNET F. (5) OUI, RUS, CAV

*BERTRAND G. (4) OUI, « du côté de l’Empereur », non pratiquant d’L3C

*CONUS L. (4) OUI, PRU

*DOMINIQUE C. (6) OUI, dilettante fièrement assumé

?FONTANEL P. (7) OUI, rôle indifférent, y compris arbitrage

*FONTI J-F. (4) OUI, plutôt ORG car ne se pense pas « au niveau pour jouer »

-GANTILLON J-F. (6) OUI, Photographe

*GONOD B. (4) OUI, FRA

*GONOD P. (6) OUI, FRA

?IMPERIALI G. (4) OUI, se voit “observateur” (pourtant bien « entraîné » par VA)

*KERDAL T. (6) OUI, PRU, Blücher

*MANÉ D. (7) OUI, ORG/FRA, Napoléon

*MANÉ J.-A. (6) OUI, rôle indifférent, si possible avec ses « copains d’avant »

*MANÉ M.-W. (7) OUI, rôle indifférent, FRA de préférence

*MARIE J.-L. (6) OUI, camp indifférent

*MASSON B. (6) OUI, ORG/RUS, Alexandre

*MASSON D. (5) OUI, PRU

*x2-MOREAU F. (4) OUI, camp indifférent mais pas CAValerie

-RONCHETTI M. (6) OUI, FRA

*SCOTTO S. (6) OUI, FRA, CAV

--------------

?AUGER V. (6) Peut-Etre, doit confirmer

?BOUTTET D. (4) Peut-Etre, doit confirmer

?DAVID G. (4) Peut-Etre, doit confirmer

-JUENET C. (4) Peut-Etre, doit confirmer

Beaucoup d'autres ont été invités et peuvent encore se manifester.

Quoi qu'il en soit à bientôt.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3753
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar FONTANEL Patrick sur 06 Nov 2022, 18:42

Repas du samedi soir : oui !
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1172
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 11 Nov 2022, 11:24

Voici la liste à jour des participants, avec les affectations envisagées actuellement, mais qui peuvent changer jusqu'au pied du mur (là où l'on voit le Masson... Et aussi le Mané d'ailleurs).

LISTE DES 25 PARTICIPANTS À «BAUTZEN 2022 À LYON» (au 11 novembre 2022)
(Repas facultatif du samedi soir : * = présence (22+1), - = absence (03), ? = doute (00).
Les rôles indiqués en regard des joueurs sont S.G.D.M. (Sans Garantie de Diégo Mané).
Vincent Auger et Nicolas Denis Remÿ viennent juste de s'ajouter et je n'ai pu encore en tenir compte comme il se devrait.

*AUGER V. (6) IND, RUS

*BELOT J.-B. (4) FRA, Maison/Franquemont

*BEYER O. (6) IND, Arbitre ? RUS

*BLANCHONNET F. (5) RUS, Milo./Gortchakov

*BERTRAND G. (4) FRA, Bertrand (sous Soult)

*CONUS L. (4) PRU, York/Röder

*DOMINIQUE C. (6) Dilettante FRA, Mortier

*FONTANEL P. (7) IND, Arbitre

*FONTI J-F. (4) OBServateur FRA, Lauriston (sous Ney)

-GANTILLON J.F (6) Photographe RUS, Jachwill

*GONOD B. (4) FRA, Raglovich (sous Oudinot)

*GONOD P. (6) FRA, Oudinot

*IMPERIALI G. (4) OBServateur RUS, Constantin

-JUENET C. (4) Photographe FRA, Macdonald

*KERDAL T. (6) PRU, Blücher

*MANÉ D. (7) ORG FRA, Napoléon

*MANÉ J.-A. (6) IND FRA, Soult

*MANÉ M.-W. (7) IND FRA, Ney

*MARIE J.-L. (6) IND RUS, Barclay

*MASSON B. (6) ORG RUS, Alexandre/Wittgenstein

*MASSON D. (5) PRU, Kleist/Dolffs

*x2-MOREAU F. (4) RUS, Wurtemberg

-RONCHETTI M. (6) FRA, Marmont

*REMŸ N. D. (6) Touriste le samedi RUS

*SCOTTO S. (6) FRA, Latour-Maubourg

--------------

?BOUTTET D. (4) Peut-Etre, doit confirmer

?DAVID G. (4) Peut-Etre, doit confirmer
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3753
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 24 Nov 2022, 08:24

"En s'accélérant le rythme s'accélère" ! "Bautzen 2022 à Lyon" n'a jamais été aussi près.

Je me rendrai demain vers 15 h 00 au local afin de réaliser le terrain de la bataille pour le lendemain.
Je serai accompagné de JAMané et JFFonti qui m'aideront dans ce travail.

Voici la liste des participants telle que connue à 48 heures de l'événement.

Depuis la précédente je n'ai enregistré que la présence de JMFournier (dixit VAuger) et le désistement malheureux de DBouttet. J'ai aussi précisé du mieux possible les affectations... qui restent S.G.D.M.

Edit moins d'une heure après la Mel initiale, prise en compte du forfait de JMFournier (toujours dixit VAuger). Je l'ai donc ôté de la liste ci-dessous que j'ai modifiée en rapport... À suivre...

LISTE DES 25 PARTICIPANTS À «BAUTZEN 2022 À LYON» (au 24 novembre 2022)
(Repas facultatif du samedi soir : * = présence (22+1), - = absence (03), ? = doute (00).
Les rôles indiqués en regard des joueurs sont S.G.D.M. (Sans Garantie de Diégo Mané).

*AUGER V. (6) RUS, Wurtemberg

*BELOT J.-B. (4) FRA, Peyri/Maison (sous Soult/Ney)

*BEYER O. (6) Arbitre RUS

*BLANCHONNET F. (5) RUS, Emanuel/Galitzin

*BERTRAND G. (4) FRA, Bertrand (sous Soult)

*CONUS L. (4) PRU, York/Röder (sous Blücher)

*DOMINIQUE C. (6) « Dilettante » FRA, Mortier

*FONTANEL P. (7) Arbitre FRA

*FONTI J-F. (4) OBServateur FRA, Lauriston (sous Ney)

-GANTILLON J.F (6) Photographe RUS

*GONOD B. (4) « Spectateur » FRA, Raglowich (sous Oudinot)

*GONOD P. (6) FRA, Oudinot

*IMPERIALI G. (4) OBServateur RUS, Lavrov

-JUENET C. (4) Photographe FRA, Macdonald

*KERDAL T. (6) PRU, Blücher (cde / York & Kleist)

*MANÉ D. (7) ORG FRA, Napoléon

*MANÉ J.-A. (6) FRA, Soult (commande sur Bertrand)

*MANÉ M.-W. (7) FRA, Ney (commande sur Lauriston)

*MARIE J.-L. (6) RUS, Barclay/Langeron

*MASSON B. (6) ORG RUS, Alexandre/Wittgenstein

*MASSON D. (5) PRU, Kleist/Dolffs

*x2-MOREAU F. (4) RUS, Milo/Gortchakov

-RONCHETTI M. (6) FRA, Marmont

*REMŸ N. D. (6) « Touriste » le samedi RUS

*SCOTTO S. (6) FRA, Latour-Maubourg/Doumerc

--------------

?DAVID G. (4) Peut-Etre (voiture en réparation), doit confirmer
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3753
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar BERTRAND Guillaume sur 28 Nov 2022, 07:00

Merci pour cet excellent we à l'organisation parfaite.
J'ai eu l'impression de rajeunir de 30 ans.

Guillaume
BERTRAND Guillaume
 
Messages: 1
Inscrit le: 08 Oct 2022, 16:24

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar FONTANEL Patrick sur 28 Nov 2022, 20:34

Un grand terrain plein de surprises et de belles figurines, entouré de joueurs sympathiques et dans une ambiance chaleureuse, que rêver de mieux ?
Alors :
Enorme remerciement pour Diégo qui a encore brillamment fait vibrer 20 joueurs (environ) au rythme d'une méga bataille historique,
Grosse ola à Bruno pour la logistique alimentaire impeccable et pleine de mets locaux (y compris liquides), et grand merci à tous les autres participants !

Bref, un défi de taille, et de plus, relevé de main de maître Mané :)
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1172
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar BLANCHONNET Frédéric sur 30 Nov 2022, 09:10

Superbe journée tous ensemble
Merci a Diego pour pour le travail historique colossal , a Bruno qui nous soigne avec une logistique parfaite , et les arbitrages de mes amis de clubs
et a tous mes camarade de jeux , qui monte que malgré nos barbes et nos poils blanc il y a encore des enfants en nous :o
BLANCHONNET Frédéric
 
Messages: 126
Inscrit le: 25 Mar 2009, 09:17
Localisation: Feyzin (69)

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar FONTI Jean-François sur 30 Nov 2022, 19:06

Bonsoir à tous,

Frédéric a tout dit, un grand merci à Diégo pour tout le travail réalisé pour qu'on puisse s'amuser. Bruno, la logistique était parfaite en qualité et en abondance.
Toute l'équipe a été impeccable ce qui nous a permis de profiter au maximum de ce WE.

ça m'a fait plaisir de revoir quelques têtes grisonnantes (Philippe Gonod) que je n'avais pas vu depuis ... presque 40 ans.

Un remerciement spécifiques à Jean-Luc qui comme son métier le veut a été très pédagogue.

Bonne soirée et à bientôt
FONTI Jean-François
 
Messages: 2
Inscrit le: 28 Avr 2022, 19:59

Re: "Bautzen 2022 à Lyon", les 26-27 novembre

Messagepar MANÉ Diégo sur 03 Déc 2022, 15:34

Étant encore, pour de misérables contingences "techniques", en retard pour mon "avant la bataille", je vous communique le rapport de Macdonald, l'ami Salvator ayant dégainé le premier !

-------------

‌Bonjour Diego,

Même si le temps manque aujourd'hui pour beaucoup d'entre nous, je me suis tout de même attaché à faire le compte rendu de la bataille jouée depuis mon secteur. Je te remercie encore énormément pour ce que tu fais pour nous.

Bises

Salvator Scotto

-------------

Le maréchal Macdonald, duc de Tarente,
Commandant le XIe corps d’armée
Sud de Bautzen, le 21 mai 1813, à 8 heures de relevée

Sire,

Voici le compte rendu de la victoire d’aujourd’hui.

Selon vos ordres, j’ai positionné le XIe corps d’infanterie au sud du champ de bataille entre le XIIe corps d’infanterie du maréchal Oudinot, représentant l’extrême droite de votre dispositif et le VIe corps d’infanterie du maréchal Marmont, posté lui, au centre de notre armée. Nous avons laissé volontairement, entre le VIe CA et le XIe CA un espace vide important dû au positionnement adverse. En effet, une formidable artillerie Russe, retranchée dans de nombreuses redoutes, barrait le passage de ce secteur capital pour leur défense. Afin de ne pas subir des pertes inutilement nous sommes restés hors de portées de ces nombreux canons. En arrière de cette zone fortement défensive russe, nous pouvions apercevoir au loin de nombreuses unités d’élite et de la Garde russe d’infanterie et de cavalerie lourde. Entre le corps d’armée du maréchal Marmont et le mien, se tenaient en retrait, votre Garde à cheval, votre Garde à pied ainsi que le Corps de cavalerie du général Latour Maubourg, tous prêts à intervenir rapidement au besoin.

Les XIe et XIIe CA sont arrivés sur une position russe très défensive. En effet, la typologie boisée du secteur avantageait fortement les défenseurs qui s’y trouvaient positionnés en masse et soutenus par plusieurs batteries ainsi qu’une très nombreuse cavalerie. La position ennemie, était aussi renforcée par trois redoutes construites en avant de leur dispositif, sur les axes de progression principaux, afin de nous ralentir. Derrière ces redoutes se trouvaient trois villages parfaitement alignés leurs servant, là encore, de points d’appuis défensifs très solides. Enfin, comme si cela ne suffisait pas, l’ensemble de la cavalerie légère de la Garde russe était posté en soutien de cette première ligne de bataille dont les intentions étaient très clairement défensives. Autant d’obstacles, qui laissaient transpirer la crainte que nous inspirions à nos adversaires sur cette aile, allaient ralentir notre progression.

Sachant que la bataille, en accord avec votre plan, se déciderait plus au nord avec l’arrivée sur le théâtre d’opération du maréchal Ney, notre objectif était surtout de maintenir une pression suffisamment forte et constante sur notre secteur afin de fixer le plus d’adversaires possibles, tout en limitant le nombre de nos pertes. C’est ce que nous nous sommes efforcés à réaliser durant cette journée qui restera gravée pour nos armes. Nous pouvons donc dire que les XIe et XIIe CA ont largement rempli leurs objectifs assignés car ils ont non seulement fixé l’ensemble des troupes précisées ci-dessus mais ont continué d’attirer, tout au long de la journée, sur ce secteur sud du champ de bataille, d’autres unités d’infanterie de grenadiers, de Garde, et d’artillerie ennemis qui ont cruellement manqué par la suite sur le centre russe enfoncé puis détruit. Tout ceci en maîtrisant nos pertes en vies humaines.

Voici le déroulement des opérations.

A peine arrivé sur le champ de bataille mon corps d’armée se positionna immédiatement le plus haut possible sur le terrain afin de s’emparer immédiatement des habitations laissées vacantes par les Russes. Ces points d’appui nous donneraient des avantages importants par la suite sur un plan offensif et défensif au cas où. L’ensemble de mes troupes était placé entre les villages de Reschen et Jenkwitz. Voici le déploiement initial du XIe CA :

À la jonction du XIIe CA sur ma droite, la 36e division d’infanterie du général Charpentier était postée devant Reschen et avait pour objectif de participer à la prise de la redoute qui faisait face au village et de pousser ensuite jusqu’au village de Bosa. Elle pouvait compter sur sa gauche avec l’appui de la 31e division d’infanterie du général Fressinet. La 35e division du général Gérard formait la gauche du corps d’armée, en position sur le village de Jenkwitz. Enfin, sur le flanc et en protection de l’infanterie, la division de cavalerie du général Doumerc.

Le terrain, comme expliqué, ne nous permettant pas nous lancer dans des manœuvres rapides, nous avons pris notre mal en patience et opéré de manière très méthodique. Pour cette raison, je me limiterai à commenter uniquement les actions décisives car l’ensemble de la ligne de bataille n’a que peu bougé pendant toute la journée malgré les nombreux engagements de part et d’autre.

Mon objectif fût de frapper le plus fort possible avec ma gauche, dès le début de la journée, les troupes russes positionnées sur le secteur du village de Jenkwitz. Cette zone, seule accessible à notre cavalerie, pouvait après notre percée, nous permettre de nous rabattre soit sur le centre russe soit sur la gauche russe alors isolée et que le maréchal Oudinot engageait vivement de face dans les bois. Pour atteindre cet objectif, nous nous sommes d’abord efforcés de réduire patiemment avec seize canons réunis, les deux batteries ennemies du secteur qui ont dû quitter, effectivement, la ligne de bataille pour ne pas être détruites. À cet instant, la ligne de bataille russe, fortement fragilisée par le départ de son artillerie et uniquement composée d’infanterie et de faibles cavaliers était mûre pour la récolte. Elle allait être engagée par les divisions des généraux Gérard et Doumerc qui s’étaient positionnées en conséquence.

La ligne de bataille ennemie, comme une chèvre au piquet, se préparait à disparaître sous l’attaque combinée de notre infanterie, de nos dragons et surtout soutenus par nos seize canons, quand subitement le centre russe réagit, sauvant la gauche de son armée. En effet, la batterie dans la redoute la plus près du village de Jenkwitz s’est, juste avant notre attaque, orientée pour pouvoir balayer le flanc de notre offensive. J’en profite ici, Votre Majesté, pour ouvrir une parenthèse, car je soupçonne nos ennemis de posséder aujourd’hui du matériel hautement sophistiqué telles des longues vues capables de voir à travers des villages tenus par des troupes adverses. Cette réaction salvatrice du génial officier d’artillerie russe, obligea à un ajustement obligatoire de nos troupes. Malheureusement pour nous, juste après, deux bataillons de grenadiers, un bataillon de Garde et trois batteries russes dont une de 12 £ de la Garde, sont arrivés sur la zone. Cette arrivée éclair et conséquente nous a privés d’une victoire décisive certaine sur le secteur. Mais elle nous a permis, en contre-partie, de remplir pleinement notre objectif, à savoir rameuter vers nous encore plus d’adversaires et surtout de qualité supérieure.

Sur le secteur du maréchal Oudinot, je soulignerai la superbe attaque menée par ses troupes juste avant le retour offensif du général russe posté en face de lui. Après plusieurs tentatives d’attaques françaises, nos soldats ont éprouvé le besoin de souffler. C’est à cet instant que le Russe en profita pour préparer une contre-attaque en masse. Cette préparation, montée avec un flanc non gardé, fût immédiatement attaquée par le XIIe CA, avant le passage à l’acte de l’ennemi. En un éclair, l’attaque française sortit du bois et fit disparaître de la zone l’ensemble de l’infanterie ennemie présente. Il ne restait à l’adversaire qu’un seul régiment des Garde Pavlovski dont les oreilles bourdonnaient toujours très fort après plusieurs replis subis. Heureusement pour eux, la Garde à cheval légère russe était là pour venir combler l’énorme trou ouvert par le XIIe corps. Celui-ci dût finalement revenir sur ses positions devant le nombre toujours trop important de troupes et en accord avec nos ordres de ne pas perdre des hommes inutilement. Mais encore une fois, la pression exercée par les troupes françaises sur le front sud du champ de bataille, ne laissa aucun répit à l’ennemi qui ne pût se séparer d’aucune de ses unités présentes… bien au contraire.

Enfin je finirai par un génial coup d’éclat qui restera gravé dans les annales de la cavalerie française. Alors que j’observai depuis ma position, l’attaque principale sur le centre russe par le corps du maréchal Marmont et des divisions de la Jeune Garde menées par le maréchal Mortier, qui mettaient à mal l’une après l’autre les nombreuses redoutes ennemies, le régiment à cheval italien du général Gérard réalisa un véritable exploit. L’infanterie russe d’élite et de Garde qui nous avait empêché de mener une attaque un peu plus tôt dans la journée, se repositionna cette fois-ci pour faire face à la terrible menace qui se dirigeait sur elle et disloquait méthodiquement son centre. Ce repositionnement amena le premier bataillon de grenadiers russes à présenter son flanc à notre cavalerie.

Le régiment de chasseurs italiens, formé à « L’Université Murat à Rome », passa à l’attaque immédiatement alors que le général Doumerc était encore en chemin pour justement lui en donner l’ordre. Même si ces braves fonçaient droit sur leur objectif, ils fonçaient également dans le champ de tir de la dernière batterie russe encore active dans une redoute. Mais, soutenus par le reste de la division Doumerc qui hurlait derrière eux, ils ne ralentirent point. Malgré un terrible feu d’artillerie, nos braves cavaliers italiens continuèrent sur leur lancée pour engager les grenadiers en défaut et complètement surpris par une telle audace.

On a beau être de l’élite ou de la Garde, la règle à la guerre est de toujours garder son flanc. Le choc fût si brutal pour le Russe en pleine tentative de changement de formation qu’il se retrouva en un instant poussé dans le bataillon de la Garde russe posté juste derrière lui et qui se croyait, lui aussi, à l’abri de tout danger. En un instant, ce fût le chaos pour ces troupes qui représentent la fine fleur de l’infanterie russe, mises cul par-dessus tête par notre cavalerie de ligne italienne. Un vrai régal pour les yeux, Votre Majesté, d’autant plus que la cavalerie n’avait pu réaliser la moindre action pendant cette journée sur un terrain verrouillé et propice à l’infanterie. Quel exploit mes aïeux pour ces cavaliers qui méritent médailles et gratitude de Votre Majesté. Ce fait d’armes rappelle à nos adversaires, en ces temps troublés, la valeur de la cavalerie française sur un champ de bataille. Nous avons alors assisté tranquillement et depuis nos positions à l’écrasement du centre russe par les troupes du Maréchal Mortier et du Maréchal Marmont.

La victoire est totale.

Le Maréchal Macdonald, commandant en chef le XIe corps d’armée.

----------------

Puisse ce joli rapport en inspirer d'autres, qui prolongent en rapport (c'est le cas de le dire) le plaisir procuré par le week-end proprement dit.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3753
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Suivant

Retourner vers Histoire Militaire

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron