La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Tous les sujets relatifs aux guerres de la Révolution et de l'Empire (1792-1815) ont leur place ici. Le but est qu'il en soit débattu de manière sérieuse, voire studieuse. Les questions amenant des développements importants ou nouveaux pourront voir ces derniers se transformer en articles "permanents" sur le site.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar LE LAN Bernard sur 13 Juil 2021, 05:56

MANÉ Diégo a écrit:Si donc l’IR 1 est anéanti, quid des 6 Cies données comme ayant rallié Bianchi, dont le commandement n’a pas subi de si lourdes pertes que celui de Thierry, loin s'en faut ?
Diégo Mané

Ça je ne sais pas! Pas encore! :lol:

MANÉ Diégo a écrit:À l’inverse, les 6 Cies de l’IR 29 qui auraient été avec Thierry auraient dû être détruites avec les 10 de l’IR 1… Qui toutefois ne parviennent pas à « fournir » les pertes subies par le régiment… Or donc l’IR 29 continue la campagne sous Hiller, brigadé avec l’IR 58 et présente encore à Ebersberg le 3 mai un effectif correct…
Diégo Mané

Image
Le 29eIR n'a plus que 2 bataillons le 24 avril à Neumarkt, ce qui correspond à la destruction de l'un de ses bataillons.
Mr Mané: auriez-vous des effectifs chiffrés sur le 29eIR post Arnhofen?

Image
Je soupçonne même que ce soit principalement le 3e Bataillon qui ait été détruit.
D'où je suppose sa reconstruction puis sa mise à disposition sur un front annexe.
:grin: :grin: :grin:
LE LAN Bernard
 
Messages: 83
Inscrit le: 17 Avr 2021, 13:42
Localisation: Forbach (57)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 13 Juil 2021, 13:33

DM=>B2L

D'après le Plan d'Arnhofen* donné par John H. GILL dans son "1809 Thunder on the Danube" T1 p 204.

Sur ce plan le III/IR 1 Kaiser est placé à plus de 4 km du Seeholz où sont engagés les IR 1 et 29... Et à plus de 2 km de la lisière du bois de gauche d'Offenstetten qui serait peut-être celui qu'il aurait tenté de reprendre (dixit l'historique de l'IR 1.) ?

Quoi qu'il en soit, à ce stade de mes investigations, ni Thierry ni John H. Gill ne mentionnent cet épisode pourtant dramatique.

Thierry se désole de la perte d'un Major Baumgarten du II/Lindenau, que ne donne pas Hungaricana 1808. À donc supposer qu'il aurait tout de même parlé de la mort du colonel Gredler s'il l'avait connue le 19.

Je pense donc qu'il ne le savait pas ! Ce qui plaide derechef pour le désastre de ce bataillon le 20 plutôt que le 19 ! D'autant qu'il le place très clairement à Kirchdorf le 19, et indique avoir le soir 4 cies à cet endroit, qui sont logiquement les 4 mêmes.

* Je n'ai pas osé poser ce plan de John H. Gill car son livre est peut-être trop récent pour cela, mais je veux bien adresser le (mauvais) cliché que j'en ai fait par mail privé à qui me le demandera.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MASSON Bruno sur 13 Juil 2021, 16:26

que voila un combat mené avec beaucoup de finesse et de dextérité! :mrgreen:
Peut-être le fait qu'il se déroule le long de l'Ochsenstrasse (la rue des boeufs) a-t-il incité les généraux des deux camps à se complaire dans une réactivité quasi-bovine? :wink:
MASSON Bruno
 
Messages: 445
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 14 Juil 2021, 21:56

DM => B2L, le 13/07/2021

Effectifs des IR 1 Kaiser, IR 29 Lindenau, DR 4 Levenehr, en avril 1809

------------

D’après Veltzé, stipulé du 15 au 21/04/1809

IR 1 Kaiser : 1692 h/2 Bons

IR 29 Lindenau : 2197 h/2 Bons

DR 4 Levenehr : 796 h/6 Escs


Pour Ebersberg le 03/05/1809

IR 29 Lindenau : 1890 h/2 Bons

DR 4 Levenehr : 290 h/2 escs

-------------

D’après John H. Gill, stipulé au 16/04/1809

IR 1 Kaiser : 2673 h/3 Bons (le 3e à 4 cies… + 2 « en route »)

IR 29 Lindenau : 2479 h/3 Bons (le 3e à 4 cies… + 2 « en route »)

DR 4 Levenehr : 739 h/6 Escs, stipulés au 10/04/1809
--------------

Maintenant, si je prends les indications de pertes données par Acerbi nous avons :

IR 1 Kaiser : 174 tués dont le colonel Gredler + 319 blessés + « le reste » prisonniers.

IR 29 Lindenau : 6 tués + 206 blessés et pris + 106 pris indemnes = 318 pertes.
+ 2 tués et 212 blessés pendant la retraite (au sens large, pas du seul lendemain).
-------------

L’historique de l’IR 1 Kaiser indique p 308 :

Colonel Gredler tué à la tête du 3e Bon.
+
Tués : 4 officiers et 169 h = 173 pertes.

Blessés : 9 officiers (dont Mj Remetty) et 305 h = 314 pertes.

Cumul : 488 pertes, + bcp de prisonniers puisque j’ai lu (je ne sais plus où) près de 1900 pertes en tout, ce qui confirme la présence du 3e Bon car deux n’y suffiraient pas.

Trouvé un Major Baumgarten (dont Thierry regrettait l’absence le 19 avril à la tête du II/IR 29 Lindenau), donné légèrement blessé et pris le 19, évadé et placé p.i. à la tête du nouveau IR 1 en reconstruction.
---------

DR 4 Levenehr : 98 tués dont l’OL Bachmann + 280 blessés ou disparus = 378 h et 293 cvx, sans qu’il soit clair si « for a large part taken prisoner » se réfère aux 280 ci-dessus ou à d’autres. Quoi qu’il en soit cela cadre avec les 2 Escs restants mentionnés par la suite.
--------------

De tout ce que dessus, pour l’IR 29, nous disposons des chiffres suivants, peut-être à considérer dans l’ordre :

John H. Gill : 2.479/2,66 (voire =>3 par constitution de 2 cies provisoires), stipulés au 16/04.

Veltzé : 2197/2, stipulés du 15 au 21/04, qui peuvent donc être antérieurs comme postérieurs aux chiffres juste ci-dessus.

Veltzé : 1890/2 donnés « pour Ebersberg », mais dont je ne peux vérifier la date exacte.

Ajoutons que pour cette dernière bataille Scott Bowden* donne pour l’IR 29 : 1507 h/3 Bons, et pour les DR 4 Levenehr : 564 h/6 Escs.

• « Armies on the Danube 1809 », Chicago, 1980-1989.

Cet auteur n’est pas toujours fiable sur ses nombres de bataillons/escadrons, qu’il a tendance à conserver tels qu’au début au fil du temps, mais en revanche ses chiffres ne sont probablement pas « inventés ». Resterait à en connaître la date exacte…

Pour le nombre de bataillons, la première donnée semble juste, à de fait 3 bataillons. Mais si l’on considère le choix du colonel de constituer des cies moyennes de 137 h avant Arnhofen, afin d’en aligner 18, il serait logique de considérer qu’il est tombé à 16 cies (2,66 Bons) pour Neumarkt, et 14 cies (2,33 Bons) pour Ebersberg selon Veltzé, voire même 12 cies (2 Bons) pour Ebersberg selon l’effectif plus faible avancé par Bowden.

---------------

Après avoir puisé à une bonne douzaine de sources qui se contredisent toutes ou presque, et finalement trouvé « la première », celle de Thierry lui-même, il est réconfortant de constater que c’est tout de même la plus « légitime » en même temps que la plus logique à bien des égards.

Je vais donc porter l’essentiel de mes efforts dessus, et ne faire appel aux autres que là où cela sera nécessaire, en favorisant systématiquement les versions les plus anciennes par rapport aux plus récentes qui, manifestement, ont recopié des erreurs antérieures.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar LE LAN Bernard sur 15 Juil 2021, 05:02

MANÉ Diégo a écrit:L’historique de l’IR 1 Kaiser indique p 308 :

Colonel Gredler tué à la tête du 3e Bon.
Diégo Mané

C'est page 358.

MANÉ Diégo a écrit:Cumul : 488 pertes, + bcp de prisonniers puisque j’ai lu (je ne sais plus où) près de 1900 pertes en tout, ce qui confirme la présence du 3e Bon car deux n’y suffiraient pas.
Diégo Mané

Image

Pour le 29eIR, tout semble à peu près correspondre!
Début de campagne: Gill: 2479h en 3 bataillons (6, 6 et 6 cies).
Pertes le 19 et 20: Acerbi: 318 pertes.
Le 21/04/1809: Veltzé: 2197h en 2 bataillons.
Pertes pendant la retraite: Acerbi: 214h
Ebersberg: Veltzé: 1890h en 2 bataillons.

Pour le 1eIR, rien ne correspond!
Pour moi ce régiment passe en début de campagne de 2673h en 3 bataillons (6, 6 et 4 cies) à ZÉRO!
Je ne vois pas où Veltzé voit 1692h en 2 bat entre le 15 et 21 avril 1809????? :?:
B2L
LE LAN Bernard
 
Messages: 83
Inscrit le: 17 Avr 2021, 13:42
Localisation: Forbach (57)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 16 Juil 2021, 14:22

Brigade Thierry 1809, Extraits de la page 179 des Mitteilhungen*

(* en attente de la traduction complète des pages 178-179 qui pour l'instant bloque l'ensemble.
Ces deux pages, sautées à la numérisation, ont été obtenues à ma demande par B2L, merci à lui).

Les fautes par rapport à la bonne orthographe allemande sont celles du texte original, langue que le général Thierry, Luxembourgeois, maîtrisait mal (ce qui n’aide pas les traductions automatiques !).

2e §

«mein corps bestunde aus denen so vortefflichen regimentern, kayser, lindenau infanterie und löwener dragoner, danne eine halbe brigade batrie, eine halbe cavallerie batrie; ...»

Que je comprend comme suit :

«Mon corps se composait des régiments Kaiser et Lindenau infanterie, des dragons Levenehr, d’une demi-batterie de brigade, et d’une demi-batterie de cavalerie.»

------------
3e §, début

«Auf dem march von rohr nach Kirchdorf... spater kamm ein officier von der Artillerie... mit einer halben batrie Liniengeschütz..

Que je comprends comme suit :

«Pendant la marche entre Rohr et Kirchdorf... arriva un officier de l’Artillerie (je suppose de la Réserve d’Artillerie d’un corps) avec une demi-batterie de canons de Ligne (je suppose des canons de 6 de Soutien, souvent appelés de Position).

Ajoutons au passage que la demi-batterie de cavalerie peut fort bien relever du II RK d’où étaient issus les Dragons Levenehr.
-----------

3e §, 11 ligne avant sa fin

«...; die Anhöhe vor Kirchdorf gegen biburg mit dem 3. bataillon von Kayser und einem flügel cavallerie besetzet.»

Je comprends que le III/Kaiser et une aile (peloton) de cavalerie sont laissés devant Kirchdorf.
----------

et 5 lignes plus bas

«... zwischen obberührter Anhöhe und bruckhoffen, ..., wurde das regiment Lindenau, die brigade und linien halbe batrienn, nebst zwey divisions cavalerie gestelt."

Je comprends qu’entre Anhöhe et Bruckhoffen sont laissés le Régiment Lindenau (complet) et les demi-batteries de Brigade et de «Ligne» ainsi que deux divisions (4 Escs) de cavalerie (moins toutefois le peloton laissé devant Kirchdorf).
----------

Dernier §

«mit zwey bataillons kayser, einer division kavallerie, dann cavallerie-geschütz..."

Je comprends qu’avec deux bataillons du Kaiser (donc les I et II), une division (2 escadrons) de cavalerie et la demi-batterie de cavalerie... Thierry poursuit son avance en direction d’Abensberg.
-----------

Outre nous situer les différentes composantes de son détachement, cela nous permet de préciser son organisation. Nous avons donc bien :

IR 1 Kaiser à 3 bataillons (le 3e à 4 cies seulement), pour 2.673 h (voir plus bas) au 16/04.

IR 29 Lindenau à 3 bataillons (le 3e à 6 cies comme vu ailleurs), pour 2.479 h au 16/04.

DR 4 Levenehr à 6 escadrons, pour 796 h au 10/04.

Demi-Batterie de Brigade à 4 pièces de 6 £, servies en théorie par 42 h.

Demi-Batterie de «Ligne» (Soutien) à 4 pièces de 6 £, servies en théorie par 42 h.

Demi-Batterie de Cavalerie (Würst) à 4 pièces de 6 £, servies en théorie par 26 h.

Ce qui nous ferait 5.152 INF/5,66 Bons + 796 CAV/6 Escs = 5.948 S&B avec 12 pièces (1/495 S&B) servies par au plus 110 h, soit en tout environ 6.056 h, en accord avec les 6.000 répétés partout.

----------
----------

Maintenant j’ai une hypothèse pour expliquer les différences constatées dans les effectifs dont nous disposons pour l’infanterie de Thierry.

Veltzé n’a pas plus inventé ceux qu’il donne, que Gill les siens, mais l’un comme l’autre semblent avoir eu des difficultés à cerner le nombre de Bons et ou Cies concernées.

IR 29
Veltzé donne 2.197 h/2 Bons et Gill 2.479 h/2,66 Bons (portés à 3 en interne comme il a été vu).
Il est probable que Veltzé aurait du porter 2,33 Bons, car la différence avec Gill étant de 282 h ne peut correspondre qu’à deux cies, portant bien le tout à 2,66 Bons «officiels».

IR 1
Les 1.692 h/2 Bons donnés par Veltzé semblent bien corrects... sans compter le 3e Bon.
La différence de 981 h avec Gill peut fort bien correspondre à ce 3e Bon (dont 450 recrues sans aucun entraînement ai-je lu)... Mais au complet !
Or nous avons vu que deux cies, probablement comptées dans cet effectif, qui sans elles serait bien trop élevé, furent absentes du combat, ramenant bien le 3e Bon à 4 cies, qui ne peuvent en aucun cas monter à 981 h, ce qui ferait 245 h x cie !).
Il convient donc d’ôter, pour les 13e et 14e Cies absentes un tiers de ces 981 h, laissant 654 h aux 4 cies ayant combattu (ce qui donne un très correct 164 h x cie !).
Dans cette hypothèse, qui n’est rien de plus, l’IR 1 aurait aligné 2.346 h/2,66 Bons le 19 avril.

Accessoirement (quoique), je ne crois pas à l’hypothèse selon laquelle les 1.692 hommes donnés par Veltzé correspondent au 20 avril après une perte record de l’ordre de 6 à 900 hommes la veille selon ce que l'on compte présent... Perte certes bien possible mais dont la détermination supposerait qu’un appel ait été fait et enregistré le 20 au matin, mais surtout sauvé de la déroute du jour-même. Or, si nous avons, grâce à son historique, le détail des pertes considérables subies par l’IR 1, elles sont données pour les deux jours, 19 et 20 avril, sans distinction. Il est donc probable que ce décompte n’a pu être réalisé qu’à postériori.

Je vais continuer à exploiter les "confessions" (plutôt que "confidences") de Thierry et vous ferai profiter des résultats ici.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar LE LAN Bernard sur 19 Juil 2021, 06:18

MANÉ Diégo a écrit:Demi-Batterie de Brigade à 4 pièces de 6 £, servies en théorie par 42 h.

Demi-Batterie de «Ligne» (Soutien) à 4 pièces de 6 £, servies en théorie par 42 h.

Demi-Batterie de Cavalerie (Würst) à 4 pièces de 6 £, servies en théorie par 26 h.

Ce qui nous ferait 5.152 INF/5,66 Bons + 796 CAV/6 Escs = 5.948 S&B avec 12 pièces (1/495 S&B) servies par au plus 110 h, soit en tout environ 6.056 h, en accord avec les 6.000 répétés partout.
Diégo Mané


Tiré de "Acerbi".
Une batterie de position (Ligne, réserve ou soutien) comprend 4 canons de 6pdrs (ou 12pdrs) et 2 howitzers de 7pdrs.
J'imagine donc qu'une 1/2 batterie ne comprend que 3 pièces.

Idem pour la batterie de cavalerie (wurst) qui ne comprend que 6 pièces.
Là aussi, je suppose donc que la 1/2 batterie comprend 3 pièces.
Total: 4 + 3 + 3 = 10 pièces.
B2L
LE LAN Bernard
 
Messages: 83
Inscrit le: 17 Avr 2021, 13:42
Localisation: Forbach (57)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 19 Juil 2021, 08:31

L'expression "demi-batterie" n'est pas à appliquer ici aux batteries théoriques mais aux batteries mises en pratique sur le terrain par les Autrichiens en "ailes" de quatre canons. Les obusiers des batteries en comptant deux (Cavalerie, Soutien, Position) étant alors maintenus à la Réserve d'Artillerie.

Les "confessions" de Thierry confirment cela pour le combat d'Arnhofen où il est bien question de trois ailes de quatre canons, une de Cavalerie (Würst), une de Brigade, et une "de Ligne" (Liniengeschütz), appellation qui n'existait pas et que l'on doit certainement à la mauvaise connaissance de l'Allemand par Thierry. Il s'agissait très probablement de pièces de Soutien (je n'ai pas en mémoire le terme autrichien que les Anglo-Saxons ont traduit par "de Position").

Selon qui parle (j'ai désormais pu consulter 12 versions différentes de ce combat d'Arnhofen) ces quatre dernières pièces sont arrivées ou pas. Thierry semble d'abord dire que oui, mais après ne parle que des huit premières* dont il perd deux, restent six qui sont coupées et rejetées avec l'IR Lindenau sur Bianchi. Il se dit alors "sans artillerie", raison pour laquelle Pfanzelter lui enverra deux de ses quatre pièces.

* Au lieu de "huit premières" la machine venait, pour m'aider bien sûr, d'écrire "huîtres ibères", ce qui ne s'invente pas allais-je ajouter... Mais l'I.A. est là, et comme c'est "rigolo" je partage, et engage tout le monde à se relire avant d'envoyer un message !

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar LE LAN Bernard sur 19 Juil 2021, 09:43

Aaaaaaah! Je ne connaissais pas cette subtilité! :oops:
Donc une batterie de position par exemple, c'est 4 canons et 2 obusiers.
Une 1/2 batterie de position ce sont les 4 canons! :grin:

En parlant de l'artillerie autrichienne, dans "Acerbi", elles possèdent une numérotation à la romaine. Ex: IV batterie portée.

Est-ce une réalité ou une "vision" d'Acerbi?
B2L
LE LAN Bernard
 
Messages: 83
Inscrit le: 17 Avr 2021, 13:42
Localisation: Forbach (57)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 19 Juil 2021, 21:24

Il faut distinguer les batteries "administratives", ou l'on trouve par construction deux obusiers pour toutes celles à six pièces, des batteries "de combat", normalement à huit pieces en deux ailes de quatre canons provenant chacune d'une batterie "administrative" différente, sauf donc pour les batteries dites "de Brigade", dont les deux ailes sont réunies par construction.

Ces compositions peuvent se constater par exemple sur l'OB de Thann que j'ai mel ici :

http://www.planete-napoleon.com/docs/18 ... ANN-v7.pdf

Maintenant, même cela semble théorique dans le cas qui nous occupe puisque nous constatons que le 19 avril à Arnhofen ne sont engagées que des "demi-batteries" stricto sensu, soit quatre pièces chacune, ce qui peut à la rigueur se concevoir pour celles de Cavalerie et de Soutien, bien que je les ai vues parfois "brigadées", mais est interpelant dans le cas de la Batterie de Brigade qui compte huit canons par construction.

Et je me suis rappelé avoir lu dans une des douze versions qu'une bonne partie de l'artillerie du III AK était restée en arrière le 19 avril... Le fait qu'on ait dû recourir à trois batteries différentes pour obtenir les douze pièces citées, et donc surtout qu'on n'ait envoyé que quatre canons sur les huit de la batterie de dotation de la Brigade Thierry, donne à penser que la moitié absente n'était pas disponible.

Manque de chevaux ? Manque d'hommes ? Les deux, mon général ! Autre(s) raison(s) ? Quoi qu'il en soit cela corrobore les versions qui disent que l'armée n'était pas totalement prête à entrer en campagne (dixit l'archiduc Charles) !

-------------

Pour la numérotation "romaine" d'Acerbi, même si je ne l'avais jamais vu avant, je ne pense pas que ce soit une "invention" car cela ne s'invente pas. Mais déjà "lourd" (normal, c'est du Romain !) à préciser pour les batteries administratives, je ne me vois pas le faire pour les batteries de combat de mes OBs où je devrais indiquer deux provenances pour chacune. Peut-être est-ce cela, outre le fait de l'ignorer carrément, qui aura arrêté tous les autres auteurs ?

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MASSON Bruno sur 22 Juil 2021, 08:51

j'ai testé avec mon frère Samedi dernier une version "histoludique" de la bataille du 19 avril (il faut donner une chance raisonnable au pauvre General-Major de survivre, voire de gagner), centrée autour de la brigade Thierry, et je pense qu'elle est équilibrée.
je la ferai jouer aux semaines de l'hexagone avec de jolies figs de 25mm et je poserai des photos ici si vous m'y autorisez :wink:
MASSON Bruno
 
Messages: 445
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar LE LAN Bernard sur 22 Juil 2021, 09:00

Si le "vous" c'est moi alors avec grand plaisir! :grin:
B2L
LE LAN Bernard
 
Messages: 83
Inscrit le: 17 Avr 2021, 13:42
Localisation: Forbach (57)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 22 Juil 2021, 10:14

Salut Bernard et Bruno,

Et bien sûr Vincent, Paul, et les autres...

J'étais présent au KRAC lorsque Bruno y a mis en oeuvre samedi passé son premier test du combat d'Arnhofen. Ce fut en effet très instructif car rien ne remplacera jamais le visuel en relief !

Intéressé par ce combat j''ai de mon côté réalisé le petit OB correspondant, "sympathique à souhait", de taille divisionnaire, soit parfaitement adapté à nos joutes ludiques.

Cet exercice a été grandement facilité par les documents en autrichien communiqués par Bernard Le Lan, en grande partie traduits en Français de Google par Thierry Melchior, puis en Français de France par moi-même. C'est donc un véritable "travail à six mains" que je vais pouvoir vous livrer car il est vraiment d'un très grand intérêt, au moins pour la compréhension de ce très petit engagement aux si grandes conséquences puisqu'il portait en germe la défaite irrémédiable de l'Autriche en avril 1809.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 27 Juil 2021, 17:29

Bernard Le Lan vient d'obtenir, via Michaël Lint, sur les FJH, l'historique de l'IR 29 Lindenau, en Français d'un traducteur automatique (alors si vous voulez rigoler il y a de la matière), et en Allemand pour ceux qui préfèrent (Bernard, Olivier, Nicolas...).

C'est l'occasion de souligner que les historiques sont aussi le résultat du niveau de ceux qui les rédigent, souvent un officier du régiment, pas toujours un grand historien ni un bon rédacteur.

Ici, la comparaison entre les historiques respectifs des deux IR de la Brigade Thierry nous montre que celui de l'IR 29 Lindenau nous laisse complètement dans le flou quant à sa prestation le 19 avril.

Il donne cependant les pertes du régiment aux différentes circonstances qui nous intéressent ici.

19-20 avril 1809 : 212 h †ß + 312 pris = - 524 hommes.
Prisonniers de guerre capturés : Kapitänleutnant Schaupel et environ 312 hommes.
-----------
22 avril 1809 : 215 h.
Le 22 avril, Hiller et ses trois corps d'armée traversent l'Inn près de Mühldorf. Le jour mentionné, Lindenau se rassembla également dans un camp près de Neu-Ötting. Au cours de la retraite le régiment avait perdu : Morts : 2 hommes. Blessés et capturés : Capitaine Wilhelm c. Frotté et 212 hommes.
------------
24 avril 1809 (Neumarkt) : 38 h (donc certes "présent" mais pas vraiment ou peu engagé).
Le régiment de Lindenau a également pris part au combat et a subi les pertes suivantes dans le processus : Morts : 2 hommes. Blessés et capturés : 36 hommes.
------------
3 mai 1809 (Ebelsberg) : 266 h.
Au cours de la bataille le régiment a perdu : Morts : Lieutenant Léopold Bilek et 14 hommes, blessés et capturés : 242 hommes, disparus : 9 hommes.
------------

Je n'ai pas comparés ces chiffres avec ceux donnés plus haut dans ce post, mais ils sont portés ici à toutes fins utiles, et notamment afin de ne pas avoir à les rechercher.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: La brigade GM Thierry le 19 avril 1809

Messagepar MANÉ Diégo sur 29 Juil 2021, 10:05

Bernard Le Lan, l'auteur de ce post, a jugé à propos d'en ouvrir un second de même sujet, où suite à nos échanges et de nouvelles lectures, il développe une deuxième version de ses conclusions relatives.

C'est ici :

viewtopic.php?f=1&t=2118

Comme promis plus haut j'apporterai moi-même de nouveaux éclairages, cette fois basés sur la seule source véritablement originale (dans tous les sens du terme), celle du GM Thierry lui-même et "à chaud".

Vous pourrez de la sorte constater que si tout le monde est d'accord sur le résultat, la déroute totale de la Brigade Thierry, bien des détails diffèrent et s'éloignent de la réalité au fur et à mesure que de nouveaux auteurs ajoutent leurs interprétations personnelles aux précédentes (parfois fausses).

J'aurais déjà du commencer à déposer ici façon feuilleton ces textes assez longs mais très instructifs, mais je suis actuellement bien pris par les Semaines de l'Hexagone... Qui se terminent la semaine prochaine, alors à bientôt et peut-être avant !

Diégo Mané
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

PrécédentSuivant

Retourner vers Histoire Militaire

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités