Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Tous les sujets relatifs aux guerres de la Révolution et de l'Empire (1792-1815) ont leur place ici. Le but est qu'il en soit débattu de manière sérieuse, voire studieuse. Les questions amenant des développements importants ou nouveaux pourront voir ces derniers se transformer en articles "permanents" sur le site.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MASSON Bruno sur 21 Juin 2021, 16:19

c'est bien ça
il est environ 10h au moment de la question, la brume matinale s'est dissipée, le soleil brille en dehors du défilé de la Bidassoa, qui est encore dans l'ombre
MASSON Bruno
 
Messages: 445
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar BEYER Olivier sur 21 Juin 2021, 16:44

OK

On fait quoi, on vote pour l'option A, B ou C ?

Je vote B

Olivier
BEYER Olivier
 
Messages: 184
Inscrit le: 25 Sep 2016, 14:17
Localisation: Lyon (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar FONTANEL Patrick sur 21 Juin 2021, 21:43

Réponse A : il faut couvrir notre colonne en empêchant tout ennemi d'infanterie de déboucher du pont et de bloquer notre colonne malheureusement composée pendant 10 Km (!) de cavaliers sans cartouches et de blessés sans défense...

En fait, j'aurais aimé faire comme dans les films d'horreur où le groupe de victimes se scinde successivement en deux jusqu'à ce qu'il ne reste plus que deux types qui... (cf le sketch de JM Bigard :wink: ) Bref, j'eus aimé laissé la moitié de mon bataillon sur le pont et poursuivre ma route avec l'autre moitié, vu que c'est la seule infanterie disponible en avant garde avant de longues heures.
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1052
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar LE LAN Bernard sur 22 Juin 2021, 04:25

J'envoie ma compagnie de voltigeurs fixer l'ennemi et je poursuis avec les autres.

Bon... cette réponse n'existant pas, je choisis celle qui y ressemble le plus:
Réponse B.
:grin: :grin: :grin:
LE LAN Bernard
 
Messages: 83
Inscrit le: 17 Avr 2021, 13:42
Localisation: Forbach (57)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MELCHIOR Thierry sur 22 Juin 2021, 09:58

Réponse B
Dommage qu'il n'y ait qu'une unité en avant-garde…
« Ce ne sont pas les événements qui troublent le cœur des hommes, mais les jugements qu'ils portent sur les événements. »
Épictète (Stoïcien)
Site
Forum
MELCHIOR Thierry
 
Messages: 376
Inscrit le: 23 Déc 2008, 20:34
Localisation: Amance (10)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MANÉ Diégo sur 25 Juin 2021, 09:20

Bon, je me suis forcé à ne pas consulter mes docs sur cette désastreuse retraite de Pampelune... Donc je n'ai pas les détails en tête et vais tenter de ne pas ruiner ma réputation sur ce coup que je sens mal.

QCM = Quelle Connerie M.... ! S'est dit in petto le très expérimenté Chef de Bataillon Machin !! Celle-là on ne me l'avait pas encore faite !!!

Bref, blague à part, je crois avoir compris que l'ordre reçu est de progresser rapidement en direction d'Etchalar... Où l'on peut potentiellement rencontrer trois divisions britanniques, et là la messe sera dite, que l'on soit pratiquant ou pas.

Perso, le CdB, qui a déjà vaincu vingt fois des Espagnols et jamais des Anglais, aurait préféré filer sur Vera, dont le nom lui rappelle une ancienne maîtresse au "passage" fort agréable... Mais bon, un ordre est un ordre, et donc réponse B qui à ce stade semble la moins mauvaise des trois proposées.

Diégo "Machin" Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MASSON Bruno sur 25 Juin 2021, 17:20

    le choix se porte donc sur la réponse B

    Pour ceux qui proposaient des détachements, historiquement il n'y en eu pas, à mon avis par manque de cadres
    pour rappel, début 1813, Napoléon rappelle beaucoup de cadres de l’armée d'Espagne, avec comme raison que l'armée anglaise a beaucoup de malades, et est pour le moment incapable d'entrer en campagne, comme il l'a lu dans les journaux anglais.
    Or, les informations publiées dans les deux premiers mois de l'année datent de la fin de campagne 1812, en fait début décembre.

    ce n'est plus le cas en Mai 1813, au moment du début de la campagne de Vittoria. Mais en attendant, les unités françaises dans la péninsule ont dû être réorganisées en très gros bataillons pour pallier au manque de cadres, et donc dépassent tous l'effectif théorique du bataillon, de 900 à 1200 hommes. Les pertes de la campagne vont faire fondre les bataillons, et diminuer en proportion les cadres restants. Au début de la campagne d'été, les bataillons sont encore à un peu plus de 700 hommes par bataillons, mais c'est en diminuant cette fois le nombre de bataillons par régiment, qui passent de 3, 4 voire 5 à 1 ou 2, parfois 3; surtout que napoléon a encore écrémé l'armée d’Espagne de ses cadres pour la future campagne d'automne en Allemagne...

    la campagne en cours a diminué encore l'encadrement, car les officiers ont pour la première fois du mal à "enlever" leurs unités, et doivent montrer l'exemple encore plus qu'avant, augmentant leurs changes de rencontrer une balle "pas perdue pour tous"...
    ici, le 120e de ligne (3 bataillons), avec la division Lamartinière, est dit avoir chargé 5 fois lors de la bataille du 1er Sorauren le 28 Juillet, et ses pertes peuvent être estimées à 25-30% de son effectif de mi-juillet. Il est donc tout à fait probable qu'un nombre certain de ses compagnies se trouvent sous les ordres de sous-lieutenants juste sortis de St-Cyr, ou de Sergent-Majors à triple chevron, braves comme on n'en fait plus, mais...n'ayant pas inventé l'eau tiède! d'où le manque total d'envie des commandants d'unité de détacher des sous-unités sous des cadres dont ils doutent des capacités. (à tors ou à raison)

    mais jetons un voile pudique sur ce qui se passe en tête de colonne, et revenons à votre commandement réel, le non-corps du Général Reille, je vous assure, c'est très drôle, si, si!
MASSON Bruno
 
Messages: 445
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MASSON Bruno sur 25 Juin 2021, 17:44

    le général Reille chemine avec le général Lamartinière à la vitesse de progression bien trop lente à son goût des chariots qui les précèdent, et en prêtant attention au grondement du canon loin à l'arrière. ce grondement est inquiétant, à la fois parce que l'armée française n'en a plus (tous envoyés à l'arrière par la passe de Maya, et peut-être déjà capturés par les Anglais de Picton), et donc que ce sont ceux de l'ennemi, auquel l'arrière garde n'a rien pour répondre, mais aussi parce qu'ils semblent (à tors ou à raison) être bien trop près, et se rapprocher bien trop vite
    (l'autosuggestion est un mal pernicieux)

    la colonne progresse donc (trop) lentement, mais (assez) régulièrement, lorsque brutalement, tout semble s'arrêter, puis un désordre absolu se déclencher, et tout l'état-major manque d'être emporté par l'irruption de dragons français, régiments complètement mélangés, qui semblent fuir devant...quoi?
    une fois la déroute arrêtée avec peine par les efforts conjoints de tous les officiers présents, la raison de cet effroi ne semble pas plus claire qu'à leur arrivée, aucun ne semble savoir quoi que ce soit de tangible, et ni Treillard ni ses brigadiers ne sont trouvables. Il faut dire que la route est totalement obstruée par des chariots dans tous les sens, des dragons cherchant leur compagnie/régiment.
    Mettre de l'ordre dans tout ça est des plus urgent, mais encore plus, il faut comprendre ce qu'il s'est passé, et si l'ennemi est présent en tête comme il l'est en queue. Dans ce cas, très peu de troupes pourront échapper à une capture infamante, car les pentes sont presque infranchissables avant Yanzi.

    une deuxième armée française va-t-elle devoir mettre bas les armes en rase campagne espagnole?
MASSON Bruno
 
Messages: 445
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MASSON Bruno sur 27 Juin 2021, 09:56

    finalement après bien des efforts, on retrouve l'état-major de la division Treillard, bloqué très loin dans le défilé par l'enchevêtrement de chariots. ce général, rouge de colère et de honte, raconte au général Reille que le bataillon de tête l'a prévenu que le pont de Yanzi était défendu par des ennemis, et donc qu'il a ordonné "Halte" à sa division pour attendre les information du chef de bataillon le précédant. Malheureusement, quelque part près de la tête de colonne, quelqu'un s'est écrié "Demi-Tour!", ce qui a mis le désordre dans la tête de colonne, et le cri est très vite devenu "Sauve-qui-peut!", et toute la division s'est précipitée vers l'arrière...

    quand on lui demande des nouvelles du I/120e, il ne peut que déclarer "A ma grande honte, je n'en sais rien, nous avons tous été entraînés par la presse, et personne n'a pu s'en échapper, le passage était trop étroit. J'ai juste entendu un feu de mousqueterie dans leur direction, mais cela peut vouloir dire tellement de choses...En tout cas nous n'avons pas été attaqués, ni n'avons vu un ennemi"

    A vous de décider ce que Reille ordonne ensuite.
MASSON Bruno
 
Messages: 445
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MASSON Bruno sur 27 Juin 2021, 10:22

pour aider au choix, des informations diverses:
-remettre de l'ordre dans la colonne va prendre plus d'une heure, peut-être deux, et ça c'est uniquement si on la laisse comme elle est.
-une unité légère peut tenter de passer par les pentes escarpées à gauche de la route pendant la réorganisation; ça sera long, mais peut permettre d'envoyer des renforts au I/120e qui est tout seul devant. Attention, la seule disponible, le 2e de légère, n'a qu'un bataillon de moins de 400 hommes.
--si on accepte de ralentir la marche du convoi de chariots, il est aussi possible de faire filer de l'infanterie de ligne par la route. (après une heure passée à désencombrer la gorge) la progression sera assez lente, et pendant ce temps personne d'autre n'avance.
MASSON Bruno
 
Messages: 445
Inscrit le: 17 Sep 2017, 16:29
Localisation: Villeurbanne (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MELCHIOR Thierry sur 27 Juin 2021, 11:22

Une unité en soutien, même petite, rassure l'unité en première ligne et sera capable d'arrêter un ennemi en poursuite donc en désordre !
Je vote donc pour l'envoi en avant du bataillon du 2e régiment d'infanterie légère.
La réorganisation du convoi peut avoir lieu en même temps.
« Ce ne sont pas les événements qui troublent le cœur des hommes, mais les jugements qu'ils portent sur les événements. »
Épictète (Stoïcien)
Site
Forum
MELCHIOR Thierry
 
Messages: 376
Inscrit le: 23 Déc 2008, 20:34
Localisation: Amance (10)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar LE LAN Bernard sur 27 Juin 2021, 13:19

Je ne vois plus qu'une chose à faire:
Priez le SEIGNEUR!

Nous étions poussières et nous n'allons pas tarder à redevenir poussières...

Que l'on réorganise ce foutu convoi, sacrebleu!
:grin: :grin: :grin:
LE LAN Bernard
 
Messages: 83
Inscrit le: 17 Avr 2021, 13:42
Localisation: Forbach (57)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar MANÉ Diégo sur 27 Juin 2021, 13:23

Pareil que Thierry.

Le 2e légère se chargera de nettoyer et sécuriser le secteur du pont (plus sonnette sur la route de Vera) afin de favoriser le passage de la colonne, soit ce que la faiblesse relative du I/120e l'a empêché de faire en même temps que sa mission prioritaire (progresser en direction d'Etchalar).

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3523
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar FONTANEL Patrick sur 27 Juin 2021, 20:38

Pareil que Thierry et Diégo : envoyez-moi de l'infanterie en tête de convoi, sacrebleu !
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1052
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)

Re: Une bataille dont VOUS auriez aimé ne pas être le héros

Messagepar BERAT Christophe sur 29 Juin 2021, 17:42

idem le 2ème légère pourra masquer le pont et permettre au 20e de continuer d'assurer l'avant garde.
BERAT Christophe
 
Messages: 6
Inscrit le: 06 Jan 2016, 20:23
Localisation: Sospel(06)

PrécédentSuivant

Retourner vers Histoire Militaire

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités

cron