Artillerie prussienne

Tous les sujets relatifs aux guerres de la Révolution et de l'Empire (1792-1815) ont leur place ici. Le but est qu'il en soit débattu de manière sérieuse, voire studieuse. Les questions amenant des développements importants ou nouveaux pourront voir ces derniers se transformer en articles "permanents" sur le site.

Modérateurs: MASSON Bruno, FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Re: Artillerie prussienne

Messagepar MANÉ Diégo sur 09 Jan 2023, 14:49

Question DMané => NDRemÿ

Revenant sur ton article, je l’avais conclu par deux illustrations trouvées sur le web, dont la deuxième m’avait fortement interpelé.

On y voit des conducteurs montés sur tous les chevaux, et des types assis sur l’avant-train, comme pour les artilleries à cheval scandinaves de l’époque.

Peux-tu m’éclairer à ce sujet ?

---------------

Réponse NDRemÿ => DMané

Analyse de l'image :

Elle est postérieure à 1815 mais antérieure à 1830 (forme du shako ) pour deux raisons (Curt JANY "Geschichte der Preussischen Armee") :

- Le nombre de chevaux par canon (8), ce qui est beaucoup trop pour les maigres moyens prussiens de la "Guerre de Libération". Le fait qu'il y ait huit chevaux peut me faire penser à une batterie lourde, mais il s'avère que tous les canons ont dès 1820 huit chevaux de trait, plus deux chevaux pour les officiers.

- L'avant-train est le même après 1815 pour toutes les batteries, du moins jusqu'en 1851. Il comprend la place pour deux personnes avec une rambarde sur les côtés et l'arrière. Après 1816 tous les artilleurs prussiens sont montés ou transportés, la différence entre artillerie de cavalerie et les autres types n'existe plus vraiment, sauf pour l'artillerie de siège.

--------------

DM : Bref, j'avais bien pensé à une représentation postérieure (de peu) à la période qui nous intéresse, mais n'avais pas "en magasin" (ma mémoire) les réponses intéressantes apportées par l'expertise de Nicolas. Toujours est-il que, sans l'avoir fait exprès, cette illustration conclut parfaitement cet excellent article puisqu'elle indique l'évolution amorcée par l'artillerie prussienne juste post-napoléonienne.

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3897
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Précédent

Retourner vers Histoire Militaire

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

cron