Les chevrons d'ancienneté

Tous les sujets relatifs aux guerres de la Révolution et de l'Empire (1792-1815) ont leur place ici. Le but est qu'il en soit débattu de manière sérieuse, voire studieuse. Les questions amenant des développements importants ou nouveaux pourront voir ces derniers se transformer en articles "permanents" sur le site.

Modérateurs: FONTANEL Patrick, MANÉ John-Alexandre

Les chevrons d'ancienneté

Messagepar MANÉ Diégo sur 14 Aoû 2014, 13:30

Patrick Fontanel me questionne sur les chevrons d'ancienneté, et je vous fais profiter de ma réponse.

Sous l'Empire les chevrons d'ancienneté sont réservés aux soldats et sous-officiers.

Pour les soldats et caporaux la règle est extrêmement claire :

Après 10 ans de service, un chevron d'ancienneté.

Entre 15 et 20 ans de services, deux chevrons.

Plus de 20 ans de services, trois chevrons.

Bien que cela ne soit pas réglementaire, il semble y avoir eu des occurrences d'individus portant quatre chevrons*, ce qui signifierait en principe logique entre 25 et 30 ans d'ancienneté de services.

* Mon tee-shirt du KRAC porte cinq chevrons d'ancienneté, et je me suis arrêté de compter en 1996 !

Réglementairement ces chevrons sont en laine rouge pour toutes les armes, infanterie, cavalerie, artillerie... même si, là encore, peuvent se voir de rares représentations d'autres couleurs.

A l'origine du règlement (sous la Révolution), le port des chevrons ne concernait que "les hommes du rang", soit jusqu'à caporal inclus, excluant les sous-officiers... qui durent "râler" (il y avait une "haute paye" à la clé) puisque la mesure leur fut étendue, sans préciser que la laine des chevrons devait rester rouge... ouvrant une brèche qui ne se referma plus, beaucoup de sous-officiers (pas tous) arborant dès lors des chevrons de la même couleur, or ou argent, que les galons de grade de leur arme.

Est resté "batard" le cas du fourrier, un caporal (aux galons de laine donc), mais jouissant du rang de sergent (aux chevrons d'ancienneté de sous-officier donc, or ou argent), ce qui est fort seyant, et en l'occurrence souligne bien la position de "premier caporal" du fourrier, seul homme du rang à jouir du galon d'ancienneté (de sous-officier) or ou argent !

Je sens que nous allons avoir un fourrier chevronné dans la prochaine unité de Patrick !

Diégo Mané
"Veritas Vincit"
MANÉ Diégo
 
Messages: 3214
Inscrit le: 31 Jan 2004, 09:12
Localisation: Lyon (69)

Re: Les chevrons d'ancienneté

Messagepar FONTANEL Patrick sur 14 Aoû 2014, 14:35

Grand merci Diégo pour ces précisions fort utiles.
Et pour tes talents de divination qui montrent bien que ton intime conviction reste très fiable lorsqu'il faut interpréter les sources historiques incomplètes ! :wink:
La force d'une armée, comme la quantité de mouvement en mécanique, s'évalue par la masse multipliée par la vitesse.
[Napoléon Bonaparte]
FONTANEL Patrick
 
Messages: 1015
Inscrit le: 13 Fév 2004, 17:15
Localisation: Tournon sur Rhône (07)


Retourner vers Histoire Militaire

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

cron